octobre 3, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le nouveau croisiériste français sera lancé en 2023 avec le Renaissance

Construit en 1993, Maasdam a été acquis pour lancer la nouvelle ligne sous le nom de Renaissance (CFC)

Publié le 7 septembre 2022 19:59 par

Exécutif maritime

Des plans ont été révélés en France pour une nouvelle compagnie de croisières qui cherche à s’appuyer sur les tendances émergentes de l’industrie des croisières. Une deuxième marque qui a émergé à la suite de la crise financière lors de la pandémie des croisières au Royaume-Uni suscite l’espoir d’une reprise plus large du secteur des navires de croisière d’occasion et de l’émergence de produits sur mesure. L’équipe de direction de CMV a lancé le programme Ambassador Cruise Line au Royaume-Uni plus tôt cette année.


Connue sous le nom de Compagnie Française de Croisières (CFC), la nouvelle ligne est construite par deux vétérans de l’industrie qui développaient une ligne de croisière en collaboration avec CMV avant la pandémie. Clément Mousset et Cédric Revoir-Prochat sont les co-fondateurs de CFC. Soulignant leur expérience combinée de plus de 25 ans, ils rapportent qu’ils ont passé les quatre dernières années à rechercher et à tester le marché pour développer des concepts de croisière.


Ils ont confirmé les rapports précédents selon lesquels ils avaient obtenu le premier sous le chocIl a été construit en 1993 par Fincantieri pour Holland America Line. Ils ont noté que même s’il avait 30 ans lorsque leurs opérations ont commencé, le navire est en excellent état et a fait l’objet de mises à niveau majeures par Holland America en 2018, y compris des réglementations environnementales en raison de ses opérations précédentes en Alaska.


CFC a acquis le navire de croisière de 55 575 tonnes en août auprès de Seajets qui a acquis le navire de Carnival Corporation à l’été 2020. Tout en le renommant La légende de la mer Égée Le navire de croisière n’a pas opéré depuis mars 2020. Seajets financerait l’acquisition du navire. Son nom a été changé Renaissance, en raison des connotations du nom, et en l’honneur du navire de croisière du même nom des années 1960, bien connu sous le nom de French Paquet Cruises. L’entonnoir sera repeint pour refléter le tricolore français.


Ils ont également indiqué que le nouveau Renaissance Il sera également immatriculé comme son prédécesseur à Marseille, et deviendra le premier navire de croisière français à être relayé à Marseille en 38 ans. Actuellement, la seule autre compagnie de croisière française est Ponant, qui exploite des navires plus petits axés sur le segment de l’exploration.


La nouvelle compagnie de croisière a déclaré que Renaissance Elle est actuellement en Grèce mais partira bientôt. Ils prévoient une rénovation de 10 millions de dollars et quelques modifications avant la mise en service en février 2023. Parmi les changements, il y a une réduction de la capacité passagers à environ 1 100 personnes, car certains halls sont réservés aux passagers individuels. Ils ne prévoient pas de changements structurels majeurs et n’ajouteront pas d’attractions car ils se concentrent sur le secteur des croisières haut de gamme. Ils prévoient d’ajouter une piste de bowling au bateau de croisière.


Leur nouveau produit s’inscrit dans les tendances des croisières, notamment la croissance des croisières qui ne nécessitent pas de transport aérien pour rejoindre le port de départ. La Renaissance Il organisera des croisières au départ du Havre et de Marseille, ce qui, selon eux, sera pratique pour les voyageurs français. A bord, l’opération se fera en français avec un accent sur les activités culturelles, récréatives et gastronomiques. Hormis sept croisières pendant les vacances scolaires, les croisières seront exclusivement réservées aux adultes.


Ils prévoient de commencer à naviguer en février 2023 avec deux voyages au Cap Nord suivis de croisières vers les îles Canaries et Madère. Pendant l’été, le navire naviguera en Europe du Nord. Ils ont déclaré que la recherche indique que le marché haut de gamme souhaite également des destinations plus diversifiées et des croisières plus longues. La plupart de leurs croisières dureront au moins 12 nuits, bien qu’ils prévoient quelques pauses sur les petites croisières. À l’automne 2023, il changera d’emplacement à Marseille pour des croisières en Méditerranée. Le programme 2023 comprendra 31 départs (20 du Havre et 11 de Marseille) et culminera en janvier 2024 avec une grande croisière de 120 nuits qui visitera 28 pays à l’occasion d’un tour d’Afrique.


CFC prévoit de transporter jusqu’à 34 000 passagers au cours de sa première année d’exploitation en 2023. Au cours de leur deuxième année, ils visent 26 000 passagers avec une baisse due au long voyage. À long terme, ils ont dit qu’il était possible qu’ils recherchent un deuxième navire, encore une fois très probablement sur le marché de l’occasion.

READ  Scène : Les vents de ma foi reviennent à Tulsa | divertissement