décembre 4, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le ministre français des Finances soutient d’éventuels contrôles de l’essence française

PARIS (Reuters) – Le ministre français des Finances, Bruno Le Myre, a déclaré lundi qu’au lieu de réduire les taxes sur l’essence, les familles à faibles revenus se verraient proposer des « chèques-essence » pour faire face à la hausse des prix de l’énergie.

« Je préfère les contrôles pétroliers aux baisses d’impôts », a déclaré Le Myre à Europe 1 Radio, ajoutant que cette dernière solution pourrait également être considérée comme une approbation de l’énergie fossile, et que le gouvernement souhaite être moins dépendant.

La ministre française de l’Environnement, Barbara Pompeo, a déclaré lundi à la télévision France 2 que le gouvernement tentait de mettre en place ces « contrôles pétroliers », alors qu’il s’agissait d’un processus complexe.

Le Maire a déclaré qu’avec les prix actuels de l’énergie, le gouvernement français pourrait recevoir 2,5 milliards d’euros supplémentaires (2,9 milliards de dollars) de TVA d’ici 2021.

Mais il ne s’agit pas de revenus financiers supplémentaires pour les caisses du gouvernement, a-t-il dit, aidant les familles à payer leurs factures de chauffage en dépensant déjà plus de cinq milliards d’euros.

Le gouvernement avait déjà déclaré en septembre qu’il envisageait d’étendre les avantages des bons d’énergie à un plus grand nombre de ménages afin de réduire le coût de la hausse des factures d’énergie. Des chèques énergie sont actuellement délivrés à 5,5 millions de foyers en France.

(1 $ = 0,8640 euros)

(Rapport de Benoit von Overstretten ; édité par Sudeep Kar-Gupta)

READ  Commentaires | Royaume-Uni et France, une fois de plus sur la brèche