juillet 1, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le « mangeur de bananes » du rugby français explore les notions racistes

PARIS – La Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue française (LNR) ont annoncé lundi qu’elles ouvriraient une enquête disciplinaire conjointe après qu’un joueur camerounais a été victime d’abus racistes pour avoir joué au deuxième tour de Prodi 2 ce week-end.

L’ailier camerounais de Never’s Christian Ambadiang a été qualifié de « mangeur de bananes » par un joueur de l’opposition lors de sa défaite vendredi à Ix-en-Provence.

Plus tôt lundi, Ludovic Radosavljevic, le demi de mêlée des hôtes, qui a occupé les 14 premières places avec Clermont et Castres pendant 12 ans, s’est excusé d’avoir utilisé ces mots.

« Cette enquête conjointe, dans le cadre de deux organisations engagées en faveur de la diversité, se concentre sur les propos inacceptables du joueur d’Aix-en-Provence Ludovic Radosavljevic envers le joueur de Never Christian Ambatiyang », ont-ils déclaré.

« La FFR et la LNR tiennent à souligner l’approche exemplaire des deux clubs engageant un dialogue rapide et responsable avec les différentes parties », ont-ils ajouté.

Après avoir rejoint la Western Province Academy en Afrique du Sud, Ambatiyang, 22 ans, qui en est à sa deuxième saison sur le ProD2 dans le niveau français en dessous du top 14, a reçu le soutien du monde du rugby.

« Dis ta vérité, frère », a déclaré l’ancien talonneur néo-zélandais Elliott sur Instagram.

L’ancien demi-arrière de Clermont Radosavljevic, 32 ans, a été critiqué par la rameuse française Seiko McCullough.

« Ensuite, il est très facile de s’excuser. Nous espérons que le club et la ligue puniront sévèrement ce genre de … #NoRacism », a déclaré Macalou sur Instagram.

Les résultats de l’enquête seront publiés dans les prochains jours.

READ  Hélène à Paris espère faire briller la France à l'Eurovision (interview)