septembre 18, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le « mangeur de bananes » du rugby français explore les notions racistes

PARIS – La Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue française (LNR) ont annoncé lundi qu’elles ouvriraient une enquête disciplinaire conjointe après qu’un joueur camerounais a été victime d’abus racistes pour avoir joué au deuxième tour de Prodi 2 ce week-end.

L’ailier camerounais de Never’s Christian Ambadiang a été qualifié de “mangeur de bananes” par un joueur de l’opposition lors de sa défaite vendredi à Ix-en-Provence.

Plus tôt lundi, Ludovic Radosavljevic, le demi de mêlée des hôtes, qui a occupé les 14 premières places avec Clermont et Castres pendant 12 ans, s’est excusé d’avoir utilisé ces mots.

“Cette enquête conjointe, dans le cadre de deux organisations engagées en faveur de la diversité, se concentre sur les propos inacceptables du joueur d’Aix-en-Provence Ludovic Radosavljevic envers le joueur de Never Christian Ambatiyang”, ont-ils déclaré.

“La FFR et la LNR tiennent à souligner l’approche exemplaire des deux clubs engageant un dialogue rapide et responsable avec les différentes parties”, ont-ils ajouté.

Après avoir rejoint la Western Province Academy en Afrique du Sud, Ambatiyang, 22 ans, qui en est à sa deuxième saison sur le ProD2 dans le niveau français en dessous du top 14, a reçu le soutien du monde du rugby.

“Dis ta vérité, frère”, a déclaré l’ancien talonneur néo-zélandais Elliott sur Instagram.

L’ancien demi-arrière de Clermont Radosavljevic, 32 ans, a été critiqué par la rameuse française Seiko McCullough.

“Ensuite, il est très facile de s’excuser. Nous espérons que le club et la ligue puniront sévèrement ce genre de … #NoRacism”, a déclaré Macalou sur Instagram.

Les résultats de l’enquête seront publiés dans les prochains jours.

READ  France "trésor national" Belmonto, star de cinéma de la Nouvelle Vague