décembre 9, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le magazine français ‘Le Film Français’ présente ses excuses pour la photo de couverture de Seven Men

La société française de cinéma et de télévision Le Film Français a publié des excuses publiques après une photo de couverture de sa dernière édition hebdomadaire mettant en scène sept hommes indignés parmi les meilleures professionnelles du cinéma françaises, dont la lauréate du Lion d’or à Venise. Audrey Devan et l’actrice Alexandra Lamy.

Se référant à la conférence annuelle de France Fédération Nationale des Cinémas Français (FNCFA Deauville cette semaine, la photo de couverture du numéro du 30 septembre montre le président Pathé Jérôme Seydoux, flanqué de Pio Marmay, Guillaume Canet, Vincent Cassel, François Seville, Pierre Nene et Danny Bon sous le titre « Target: Payback ».

Plus de délai

« Le Film Français » est une lecture incontournable dans l’industrie cinématographique française, il n’a donc pas fallu longtemps pour que la couverture commence à susciter des réactions de la part des meilleures professionnelles du cinéma du secteur lorsqu’elle est arrivée dans leurs boîtes aux lettres vendredi matin.

Le réalisateur et scénariste Dewan, qui a remporté le premier prix à Venise l’année dernière pour le drame sur l’avortement est passea été l’un des premiers à réagir dans un tweet, demandant sarcastiquement : « Si nous sommes ennuyeux, dites-le nous. »

L’académie d’études françaises Mami Fatou Niang, qui partage son temps entre la Louisiana State University aux États-Unis et l’Université de Lyon en France, a également rejoint la mêlée, suggérant que les grands noms à surveiller dans les mois à venir sont Alice Diop et Mia Hansen. – Love, Lea Dominac, Kristel Alves, Emily Frisch, Noemi Lvovsky, Kaig Kagame et Guslaji Malanda.

READ  The Lake, SkyMed et d'autres émissions canadiennes arrivent bientôt

Il y a eu une pléthore de commentaires d’un éventail de professionnels du cinéma, de politiciens, d’égalité des sexes et de la diversité militants.

Le magazine a écrit dans une déclaration sur son site Web :

« Suite aux réactions à l’affaire qui a fait surface aujourd’hui »Si un film françaisveut parler.

La couverture du Film Français a suscité de nombreuses réactions, et on le comprend. Le choix de l’image et de la terminologie était regrettable et malheureux.

C’était le choix de l’équipe éditoriale et non le choix des personnes sur la photo, et cela ne reflète pas les convictions de l’équipe ni la ligne éditoriale du Film Français.

Le magazine a expliqué que le choix des sujets sur la couverture était inspiré par une volonté de mettre en lumière certains des grands films français dont la sortie est prévue en 2023 et présentés lors de la journée des distributeurs à la FNCF.

Nous l’avons traduit avec force dans une image qui ne représente ni le cinéma français, ni les artistes, ni Pathé. Nous en sommes désolés. Cela montre à quel point nous devons être vigilants à chaque instant pour assurer le succès de la bataille pour la parité », a conclu le magazine dans son communiqué.

Meilleur délai

signer pour Bulletin d’information. Pour les dernières nouvelles, suivez-nous sur FacebookEt le TwitterEt le Instagram.

Cliquez ici pour lire l’article complet.