mai 24, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le joueur de tennis non vacciné Novak Djokovic manquera l’Open de France en raison des mesures COVID-19 en France

Le joueur de tennis professionnel Novak Djokovic risque sa carrière car il ne sera pas autorisé à assister à l’Open de France après que le gouvernement a resserré ses restrictions sur les coronavirus.

Selon le nouveau règlement, qui entrera en vigueur le 15 février, un certificat de récupération – qui sert actuellement à Djokovic pour entrer dans le pays et assister à l’Open de France – sera valable de six à quatre mois, SchengenVisaInfo.com rapports.

De telles mesures entravent les chances de Djokovic d’assister à l’événement, car il a affirmé avoir été testé positif au COVID-19 à la mi-décembre. D’ici le 22 mai, date à laquelle l’Open de France devrait avoir lieu officiellement, la validité du certificat de récupération de Djokovic expirera et il ne pourra assister à l’événement que s’il décide de se faire vacciner ou de tester à nouveau le virus dans ce délai.

Selon le ministère français des Sports, il n’y aura aucune exception pour le cas de Djokovic, car l’obligation de vaccination s’applique à tous les citoyens et voyageurs.

«Cela s’appliquera à tous ceux qui sont spectateurs ou sportifs professionnels. Et ce jusqu’à nouvel ordre. Quant à Roland Garros, c’est en mai. La situation peut changer d’ici là et nous espérons qu’elle sera plus favorable. Donc on verra bien mais clairement il n’y a pas d’exemption », a déclaré le ministère plus tôt cette semaine.

Plus tôt ce mois-ci, l’athlète a été expulsé d’Australie et interdit de jouer à l’Open d’Australie pour ne pas répondre aux critères de vaccination COVID-19 du pays.

READ  Le Danemark est parfait ; Chrisman de France brille

De plus, le prochain tournoi de Djokovic, le Dubai Duty Free Tennis Championship, est prévu le 21 février. Afin d’assister à cet événement, l’athlète devra fournir un test PCR avant d’entrer aux Émirats arabes unis.

Les autorités françaises imposent des règles strictes aux personnes non vaccinées car elles sont obligées de se soumettre à une quarantaine de dix jours à leur entrée dans le pays et ne sont pas non plus autorisées à entrer dans les installations de loisirs.

De plus, Les autorités françaises appliquent des règles d’entrée strictes pour les arrivées de la liste rouge, qui comprend actuellement l’Afghanistan, la Biélorussie, la République démocratique du Congo, la Géorgie, le Nigéria, Maurice, le Monténégro, le Pakistan, le Suriname, la Tanzanie, la Turquie et les États-Unis d’Amérique. Les arrivants en provenance de ces pays doivent justifier d’un motif impérieux d’entrée sur le territoire français, en plus d’un test préalable au départ.

En raison de règles strictes, des groupes de mécontents sont descendus dans les rues de Paris pour protester contre la nouvelle mesure, Selon laquelle les Français non vaccinés ne sont pas autorisés à embarquer sur les vols intérieurs, à se rendre dans les salles de sport, à entrer dans les bars, les cinémas ou les restaurants. Le mois dernier, plusieurs autres capitales ont été témoins d’un flot de personnes protestant contre des mesures similaires à celles observées à Athènes, Helsinki, Paris, Stockholm et Londres.