septembre 24, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le film français ‘The Worst Ones’ et Vicky Krieps remportent de grands prix à Cannes Un Certain Regard

Prédire les gagnants est toujours stupide à Un Certain Regard (le deuxième concours le plus prestigieux au monde). festival du film de Cannes) Et ça a donc été prouvé ce soir, comme l’entrée française qui n’a pas été très annoncée.le pire (Les Pires), le premier film du duo féminin Liz Akoca et Romain Guerre, qui a reçu le premier prix du président du jury. Valéria Golino L’un des quatre films mis à l’honneur lors de la cérémonie.

Un film d’horreur dans un film sur les défis et les dangers de la cueillette de rue – après qu’une équipe de tournage a recherché des acteurs locaux non professionnels pour filmer dans une ville française ouvrière – The Worst Ones a dépassé un certain nombre de favoris critiques bruyants et de perspectives de distribution chaudes pour réclamer le prix.

Plus de Variété

C’est le deuxième film consécutif réalisé par une femme à être sélectionné pour le Best in Show : le Prix Un Certain Regard de l’année dernière est allé au drame granuleux de la réalisatrice russe Kira Kovalenko « Unclenching the Fists ». Socialement engagé mais follement comique, Akoka et Guéret est l’un des films incontournables de la Caméra d’Or du festival pour les premiers longs métrages, qui sera décerné demain lors de la cérémonie de clôture.

Apporter un peu de puissance star à la liste des gagnants est le représentant du Luxembourg Vicky Crips Elle a récemment été récompensée par Hollywood dans des films comme « Old » et « Phantom Thread » – pour lesquels elle a partagé le prix de la meilleure performance pour son rôle malveillant et sensuel dans Marie Kreutzer.corsageUne élégante revue postmoderne du mythe de l’impératrice Elisabeth d’Autriche.

READ  Wellander critique l'atmosphère toxique du conflit Kyrgios-Tsitsipas

Jessica Kiang de Variety faisait partie des légions de critiques Il chante les louanges des Crips et du filmElle a écrit: « Nous avons déjà entendu parler d’acteurs disparaissant dans des rôles, mais les acteurs disparaissent rarement et ils deviennent plus forts, plus perturbateurs et si convaincants. » (Elle a également joué aux côtés d’un autre Gaspard Uliel dans un deuxième choix d’Un Certain Regard, le mélodrame romantique « Plus que jamais », bien que la citation du jury ne concernait que « Corsage ».) Krieps a partagé le prix avec la star montante française Adam Bessa. , qui a tourné la vedette du drame social tunisien « Mouvement » aux comparaisons des critiques avec Taher Rahim.

Le prix du jury pour la deuxième place est allé à un autre premier long métrage, celui-ci clairement un favori des fans : « JoylandLe drame doux et radieux du cinéaste Saim Sadiq suit la relation naissante entre un homme marié et une danseuse exotique transgenre de la classe ouvrière à Lahore, et a suscité une ovation debout lors de sa première en début de semaine. combinaison d’attrait populaire et d’histoire historique ; il entre également aux Tomorrow’s Awards en tant que candidat sérieux pour la caméra d’or.

Idem un autre premier long métrage inédit, l’entrée romaine « Metronom ». Drame politique axé sur les jeunes confrontés au régime communiste dans les années 1970, il a remporté le prix du meilleur réalisateur pour Alexandru Belek, un ancien cinéaste avec une expérience antérieure en tant que superviseur de publicités et de scénarios sur les grands jalons de la nouvelle vague romaine tels que « 4 mois, 3 semaines et 2 jours » et « Police Adjectif » .

READ  Le prince et homme politique cambodgien Norodom Ranarid est décédé à 77 ans

Poursuivant sur la lancée des nouvelles venues, la talentueuse française Lola Quivoron a reçu un prix spécial « Coup de cœur » du jury (qui se traduit par un coup au cœur ou un smash en boîte) pour son premier roman « Rodeo », une impulsion et autoportrait exaltant d’une jeune femme casse-cou qui rejoint le gang des motards. La cinéaste palestino-israélienne Maha Hajj a interdit aux étudiants de première année de faire table rase – seulement – qui a remporté le prix du meilleur scénario pour son deuxième élève pour « Mediterranean Fever », un récit cinglant sur l’ennui moderne et les tensions israélo-palestiniennes dans une banlieue de Haïfa.

Parmi les films transmis par la suite à l’actrice et réalisatrice italienne Giulino et à ses collègues jurés, dont la réalisatrice américaine Debra Granic, nominée aux Oscars, le musicien français Benjamin Beaulay, les acteurs Joanna Colleg et Edgar Ramirez, l’acquisition par Davi Chu de Sony Pictures Classics « revient » à Séoul, « Premières émergentes de Riley Keough pour réaliser » War Pony « , Letitia Wright d’Agnieszka Smoczynska dans  » The Silent Twins  » de Tearjerker et le drame religieux austère de Hlynur Palmason,  » Godland « , qui a attiré certains des artistes les plus enthousiastes du festival. Commentaires.

Dans son préambule aux prix, Golino a souligné la difficulté de négliger la compétition, qualifiant la sélection de cette année de « force de talent » et louant les cinéastes pour leur « courage à se tourner vers la survie et l’existence, dans le présent et dans le passé, [in ways] On ne peut pas l’ignorer. » Elle a poursuivi : « Nous voulons voir plus de travail de tous ces artistes », avant de refuser de donner un motif précis derrière chaque prix. « Nous pouvons vous donner beaucoup de détails ennuyeux, mais les films parlent d’eux-mêmes. , et nous ne voulons pas les minimiser en donnant des raisons. . Nous voulons juste que vous le voyiez sur grand écran. »

READ  Les fans de Liverpool poursuivis par les souvenirs de Hillsborough lors de l'épreuve parisienne

Prix ​​Un Certain Regard : « Le pire », Liz Akoca, Romain Gerrit

Prix ​​du Jury : « Terre de la joie », Saim Sadiq

Meilleur réalisateur : Alexandru Belk, « Métronome »

Meilleure performance: Vicki Krebs, « Korsage » et Adam Bessa, « Mouvement »

Meilleur scénario : Maha Hajj, « Fièvre méditerranéenne »

Prix ​​coup de coeur : Rodéo, Lola Kevoron

signer pour Bulletin divers. Pour les dernières nouvelles, suivez-nous sur FacebookEt TwitterEt Instagram.

Cliquez ici pour lire l’article complet.