janvier 30, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le CRTC rejette Telus pour avoir facturé des frais de carte de crédit sur certaines factures de clients

Le régulateur canadien des télécommunications a rejeté une demande de Telus de facturer certains clients qui paient leur facture pour une ligne téléphonique résidentielle avec une carte de crédit.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a déclaré jeudi qu’il avait rejeté une récente demande du fournisseur de télécommunications basé à Calgary de facturer les clients dans les régions éloignées de l’Alberta et de la Colombie-Britannique s’ils payaient leur facture pour une ligne fixe avec une carte de crédit. .

Telus Il a lancé l’idée pour la première fois en aoûtIl a averti les clients qu’il commencerait à facturer aux clients qui payaient leurs factures avec une carte de crédit des frais pouvant aller jusqu’à 1,5 %. Cela était lié à un règlement récent qui permet aux commerçants de répercuter les soi-disant commissions d’interchange directement sur les clients.

Les frais actuels de Telus s’appliquent à presque tous les services dans n’importe quelle partie du pays, mais l’entreprise devait officiellement demander au CRTC l’autorisation de le faire pour les services de téléphonie fixe dans les zones rurales, car l’organisme de réglementation a compétence en la matière.

L’organisateur n’est pas satisfait des frais

Le régulateur des communications a sollicité les commentaires du public sur le plan, et plus de 4 000 Canadiens ont écrit pour partager leurs points de vue. La grande majorité était contre le plan.

Le CRTC a donc refusé la demande de frais, mais Telus a toujours carte blanche pour facturer les frais supplémentaires sur d’autres factures de services publics.

Cependant, le régulateur indique clairement qu’il n’est pas du tout ravi de voir ces frais arriver.

READ  Quel est le manque de puces? Tesla établit des ventes record pour le quatrième trimestre et l'année entière

« Bien que Telus n’ait pas eu besoin de l’approbation du CRTC pour ajouter le supplément à ses services non réglementés, le CRTC est très préoccupé par cette pratique car elle va à l’encontre de l’abordabilité et de l’intérêt du consommateur », a déclaré le régulateur, notant que les frais nuisent de manière disproportionnée à la les plus vulnérables. consommateurs.

«Le CRTC envoie un message clair à Telus et aux autres fournisseurs de services de télécommunications qui envisagent d’imposer de tels frais à leurs clients.»

Si la pratique se poursuit, a déclaré le régulateur, il examinera toutes les options qui s’offrent à lui.

« Les Canadiens nous ont entendus haut et fort : près de 4 000 d’entre vous nous ont dit que vous ne devriez pas être assujetti à des frais supplémentaires selon la façon dont vous choisissez de payer votre facture », a déclaré le président du CRTC, Ian Scott. « Nous nous attendons à ce que l’industrie des télécommunications traite les Canadiens avec respect et fasse mieux. »