janvier 16, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le Brésil enquête sur les compagnies de croisières au sujet de l’épidémie de COVID-19

Le navire de croisière de luxe MSC Preziosa, aperçu au mouillage à Rio de Janeiro le 26 novembre 2014, est l’un des trois grands navires de croisière qui ont connu l’épidémie du virus Covid à la fin de 2021 ou au début de 2022 – AFP © Mahmoud Khaled

Les autorités sanitaires brésiliennes ont déclaré dimanche qu’elles enquêteraient sur les informations faisant état de navires de croisière violant les protocoles de Covid-19, après que l’épidémie a touché trois navires naviguant sur la côte.

« Le non-respect des protocoles sanitaires et le non-respect des mesures restrictives imposées par les autorités constituent des infractions, si elles sont confirmées, qui entraîneront des amendes et la suspension des activités (des compagnies de croisière) », a déclaré le régulateur fédéral de la santé, Anfisa, dans un communiqué.

L’agence a déclaré qu’elle renforcerait également une recommandation qu’elle a faite vendredi au ministère brésilien de la Santé de suspendre immédiatement toutes les croisières, compte tenu de l’augmentation mondiale des cas de Covid-19 causée par la nouvelle variante d’Omicron.

Le Brésil a autorisé la reprise des croisières en novembre, mais a ordonné aux entreprises de mettre en œuvre des protocoles stricts contre Covid-19, notamment en testant et en mettant les passagers en quarantaine en cas d’infection.

La nouvelle campagne intervient après l’épidémie du virus Covid-19 sur trois navires au large des côtes brésiliennes le soir du Nouvel An.

Anfisa a déclaré que 26 passagers et membres d’équipage avaient été testés positifs à partir du MSC Preziosa, un navire de 333 mètres (1093 pieds) qui naviguait au large de Rio de Janeiro.

READ  Le nouveau jeu mobile Niantic des créateurs de Pokémon Go est Pikmin Bloom

Le navire, d’une capacité de 4 000 passagers, a été autorisé dimanche à accoster dans le port de Rio.

Anfisa a déclaré que les personnes infectées et leurs contacts avaient reçu l’ordre de s’isoler.

Le 30 décembre, les autorités sanitaires ont interrompu les opérations de deux autres navires, le Costa Diadema et le MSC Splendida, après avoir également signalé des dizaines de cas de Covid-19 à bord.

Le Costa Diadema de 306 mètres, qui se trouvait au large de la ville de Salvador, dans le nord-est, a reçu l’ordre de débarquer 68 blessés et de retourner à son port d’attache dans la ville de Santos, dans le sud-est, pour être mis en quarantaine.

Le Splendida de 333 mètres de haut, qui se dirigeait vers Rio de Janeiro, a également reçu l’ordre de retourner à Santos après que 78 cas de COVID-19 ont été signalés.

Diadema est exploité par la compagnie de croisière italienne Costa Crocier.

Preziosa et Splendida sont exploités par la filiale brésilienne de la société italo-suisse MSC Cruises.

MSC a déclaré dans un communiqué que ses navires « maintiendraient les futurs programmes de croisière inchangés ».

« Dans le contexte actuel, une croisière est l’une des options de vacances les plus sûres au monde », a-t-elle déclaré.

« Aucun autre secteur de l’industrie du voyage et du tourisme ne dispose d’un protocole aussi complet et robuste pour contenir la propagation des maladies infectieuses. »