janvier 19, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le box-office français atteint 731 millions de dollars en 2021, mené par Hollywood et les cinéastes français

Le box-office français a rebondi au dernier trimestre 2021, après une année tumultueuse marquée par une grève de cinq mois et des restrictions liées au gouvernement.Spider-Man : Pas de chemin à la maison» Et le buzz des publications américaines et françaises à gros budget.

Depuis leur réouverture le 18 mai, les cinémas français ont enregistré 96 millions d’entrées – une décision pas si mauvaise compte tenu d’une baisse de 23,2% par rapport à 2019, battant le record du box-office français en 50 ans. Selon ComScore France, les billets ont augmenté de 47,2 % lorsque les salles ont été fermées plusieurs mois par rapport à 2020. Sur la base d’une moyenne de 6,75 € par billet, la BO française a atteint 648 millions (731 millions de dollars).

Plus de Variété

En commençant par « Spider-Man: No Way Home » de Sony, qui a vendu plus de 5 millions de billets, Hollywood DentPolls a dominé le top 10 des films les plus rentables de 2021. « No Time to Die » d’Universal et « Toon » de Warner Bros. ont suivi. « Encondo » de Disney, F9 d’Universal, « Warner Bros. ‘ « The Conjuring: The Devil Made Me Do It » et « Eternals » de Disney.

S’il n’y a pas eu de blockbusters locaux dans le top 10, 2021 a été une très bonne année pour les films français, avec « Kamelott – Premier Volet » de SND (2,7 millions d’ajouts, film) enregistrant 40,8% de parts de marché grâce à des propriétaires dont une étoile. Aventure comique emballée réalisée par Alexandre Aster; Quatrième opus de Pathei « Tché”(1,9 million d’ajouts) Réalisé par Oliver Barrox; Et Back Nord de StudioGonal, le thriller d’action policier de Cédric Jimenez (2,2 millions de combinaisons) qui a été projeté dans le monde entier à Cannes.

READ  L'Ulster a fait ses débuts européens avec une victoire éclatante en France

Les films hollywoodiens reviennent en 2021 après ne pas être en 2020, mais leur part de marché n’est que de 46,5% supérieure aux 56% de 2019. En juillet, les hôtes de plus de 18 ans doivent présenter une preuve de vaccination ou un test PCR négatif pour accéder aux salles.

Avec seulement six films, dont « Le Roi Lion », Disney détenait à lui seul 23,4% de parts de marché, avec 11 films français dans le top 30 en 2019, contre six films. Hormis les comédies et les propriétaires, les films français qui séduisent les cinéphiles sont des films « événementiels » basés sur des personnages populaires ou des œuvres littéraires. La comédie musicale « Alin », inspirée de Céline Dion de Valérie Lemercier, et des « Illusions perdues » de Xavier Giannoli, adaptations du roman classique d’Honor de Paulsack, avec Benjamin Voisin et Xavier Dolan, ainsi que la biographie de « Eiffel » de Pathey de Gustav Eiff. Romain Touris et Emma McKay.

Eric Marty de ComScore France pointe du doigt 30 films qui représentaient 44% des ventes totales de billets en 2021, contre 44,6% en 2019. Aller au cinéma pour voir les plus grands films qui ont fait l’objet d’une publicité complète, [leaving] Il y a moins de place pour plus de films indépendants », a déclaré Marty.

Les opportunités au box-office pour 2022 ont été stimulées par des films très attendus tels que « The Batman » de Matt Reeves (2 mars), « Doctor Strange in the Multiverses of Madness » de Sam Rimi (4 mai) et « Elvis » de Boss Luhrmann (mai 25). ), « Black Panther: Waganda Forever » de Ryan Kugler (9 novembre) et « Avatar 2 » de James Cameron. Des films français ambitieux sont en lice cette année, dont le film policier « Migrate » de Patrice Le Conte et la biographie de la femme politique française Simone Veil qui a échappé à la Shoah, ainsi que « Simone – Le Voyage du siècle » de « La Vie en Rose « . » Le cinéaste Olivier Dahan.

READ  Comment la France a défendu les grands projets pétroliers et gaziers en Irak

Contrairement au Danemark, le gouvernement français a autorisé les cinémas à rester ouverts pour le moment. Au lieu de cela, le Premier ministre français Jean-Costex a annoncé le 27 décembre que les offres dans les salles seraient interdites pendant au moins trois semaines à partir d’aujourd’hui (3 janvier), atteignant de nouvelles mesures pour lutter contre la variante Omicron et le nombre total de cas de COVID. Record européen avec 219126 nouveaux cas en 24 heures samedi la semaine dernière.

Variété Meilleur

S’il vous plait enregistrez vous Newsletter des variétés. Pour les dernières nouvelles, suivez-nous Facebook, Twitter, Et Instagram.