février 2, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

L’Apple Card a coûté plus d’un milliard de dollars à Goldman Sachs

Goldman Sachs a perdu 3,03 milliards de dollars en près de trois ans sur sa suite commerciale, appelée Platform Solutions, qui comprend la carte Apple. fleurberg rapports Cette carte de crédit représentait une grande partie de ces pertes.

Dans un dossier réglementaire divulgué vendredi, Goldman Sachs a révélé que de début 2020 à fin septembre 2022, Platform Solutions avait enregistré des pertes avant impôts de 3,03 milliards de dollars.

Des sources proches du dossier ont déclaré à Bloomberg que lorsque les chiffres du dernier trimestre sont ajoutés, Platform Solutions est sur la bonne voie pour une perte totale de 4 milliards de dollars sur trois ans, Apple Card représentant plus de 1 milliard de dollars de ce chiffre.

Sachs a signalé une perte avant impôts pour sa division de cartes de crédit de plus de 1,2 milliard de dollars pour les neuf premiers mois de 2022 et une perte avant impôts de 1 milliard de dollars pour 2021. Des sources ont déclaré à Bloomberg que les pertes sont «principalement liées à la carte Apple». Pendant ce temps, il a également été signalé que sur les près de 2 milliards de dollars de pertes totales en 2022, la plupart provenaient de la carte Apple et de la plateforme de prêt à tempérament GreenSky.

Les pertes découlent de l’énorme investissement que Goldman Sachs a fait dans Apple Card, estimé à 1 à 3 milliards de dollars, 9to5Mac rapports. La banque avait espéré que Platform Solutions atteindrait le seuil de rentabilité d’ici 2022, mais maintenant cet objectif a été reporté à 2025.

Au milieu des pertes, il a été mentionné Goldman Sachs est également prêt à supprimer 3 200 emplois, dont la plupart proviendront de ses unités commerciales et bancaires.

READ  Comment saurez-vous si votre carte de crédit a été débitée de frais supplémentaires ?

Et tout cela se passe comme avec le Bureau de protection financière des consommateurs (CFPB) Une enquête sur le business des cartes Goldman Sachs. Selon un dossier réglementaire déposé en août de l’année dernière, le CFPB enquête sur « la mise en œuvre des remboursements, le dépôt des paiements non conformes, la résolution des erreurs de facturation et de publicité et les rapports aux bureaux de crédit ».

Au nom de CNBC mentionnéCes problèmes de paiement ont été causés par l’utilisation rapide de la carte Apple, laissant Goldman Sachs avoir du mal à gérer les problèmes de service client associés.