décembre 4, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

L’Alaska a signalé 6 décès et 877 cas vendredi alors que les hospitalisations liées au COVID-19 restent proches du niveau record

L’Alaska a signalé vendredi six décès et 877 nouveaux COVID-19 cas Alors que les hospitalisations liées au virus se sont envolées dans une zone record.

Le dernier chiffre fait partie de ce que les responsables de la santé ont décrit cette semaine comme un point de stabilisation potentiel dans les nouveaux cas, bien que les responsables disent qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour dire que les cas commencent à diminuer et que les chiffres actuels sont toujours très élevés.

Le taux de cas en Alaska pour 100 000 cas au cours de la semaine dernière reste le plus élevé du pays, selon Données CDC.

Les décès nouvellement signalés comprenaient cinq résidents, dont un homme d’Anchorage dans la cinquantaine, un homme d’Anchorage dans les 70 ans, un homme d’Anchorage dans les 80 ans ou plus et une femme de la zone de recensement de Bethel dans les 80 ans ou plus, et la femme de Fairbanks à l’intérieur. les années soixante-dix. L’État a également signalé un autre décès de non-résident d’une femme dans la cinquantaine diagnostiqué à Wasilla.

Le Fairbanks Memorial Hospital a signalé séparément deux décès dus au COVID-19 qui comprenaient des patients. Il n’était pas immédiatement clair si ces décès étaient reflétés dans les données de l’État.

Au total 673 Décès de résidents liés au virus et 25 Des décès de non-résidents ont été signalés en Alaska depuis janvier 2020.

Vendredi, 225 personnes ont été hospitalisées avec le virus autour de l’Alaska – ci-dessous Un nouveau record de 235 a été établi jeudi. Avant cette semaine, le précédent record hospitalier était de 223 le 25 septembre.

READ  Dunleavy exhorte les vaccinations alors que les hospitalisations pour COVID-19 restent élevées, l'Alaska signale 7 décès

Les autorités affirment que les hospitalisations dues au COVID-19 resteront probablement à des niveaux élevés dans la plupart des régions de l’État pendant au moins les prochaines semaines. L’hospitalisation est une indication tardive, ce qui signifie que la baisse des cas mettra quelques semaines à s’inverser dans les hôpitaux.

« J’espère juste que nous réalisons tous que nous ne sommes pas encore sortis de cette affaire », a déclaré vendredi Jared Kosen, président-directeur général de l’Alaska State Hospital and Nursing Home Association.

À Mat-Su, près de la moitié des patients de l’hôpital ont contracté le COVID-19 et aucun lit de soins intensifs n’est disponible, Données pays arriver. Dans l’arrondissement de Fairbanks North Star, un tiers de tous les patients hospitalisés ont eu COVID-19, et trois lits de soins intensifs restent ouverts.

Kosin a déclaré qu’après des mois de stress prolongé sur le système de santé de l’État, il est facile de se désensibiliser à ce genre de chiffres.

Mais « gérer un étage d’hôpital avec un niveau d’admission tel qu’il n’existerait pas autrement à cette échelle est sans précédent », a-t-il déclaré. « Jusqu’à ce que nous puissions supprimer ces admissions et vraiment cesser de voir des volumes durables à ces niveaux, notre système hospitalier est compromis à bien des égards. »

[Pfizer says its COVID-19 vaccine is more than 90% effective in younger children]

Les normes de soins de crise sont actives dans 20 établissements de santé à travers l’État, et Kosin a déclaré que des défis subsistent autour des unités de soins intensifs complètes, des ressources rares et de la rationalisation occasionnelle des soins. Kosen a déclaré qu’un lot de travailleurs de la santé sous-traités sous contrat avec l’État avait aidé, mais cela n’a pas résolu la crise à l’intérieur des hôpitaux.

« Tout le monde est sous pression maintenant », a-t-il déclaré.

Un peu moins de 65% des Alaskiens âgés de 12 ans ou plus ont reçu au moins une dose du vaccin COVID-19.

Au cours de la semaine dernière, 9,89 % de tous les tests COVID-19 sont revenus positifs.