juillet 7, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La prestation d’assurance pour les travailleurs canadiens est maintenant ouverte aux demandes

Le gouvernement fédéral a annoncé aujourd’hui que la Prestation canadienne d’assurance pour les travailleurs (CWLB) est ouverte aux demandes.

Avantage, qui fournit un soutien du revenu temporaire aux employés et aux travailleurs indépendants qui ne peuvent pas travailler en raison de la fermeture de COVID-19, paie 300 $ par semaine. Il n’est disponible que pour ceux qui se trouvent dans une zone de verrouillage qui ne peuvent pas travailler en raison de limitations de capacité.

dans un communiqué de presseL’Agence du revenu du Canada a signalé que la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Manitoba, l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard, Terre-Neuve-et-Labrador et le Nunavut ont été désignés zones fermées.

« Cette liste sera mise à jour au fur et à mesure que les gouvernements régionaux ou régionaux apporteront des modifications aux restrictions de santé publique », indique le communiqué.

Les paiements rétroactifs sont valables jusqu’au 19 décembre.

L’intérêt a été créé au début de ce mois, mais Il n’était pas disponible au début À n’importe qui parce que le gouvernement fédéral n’a désigné aucune zone comme fermée. le gouvernement plus tard étendu Éligibilité Afin que les ordonnances de santé publique COVID-19 restreignant l’accès du public aux entreprises d’au moins 50 % soient incluses dans la définition d’une ordonnance de fermeture.

Critères d’éligibilité complets Il se trouve sur le site Web de l’ ARC .. Les candidats doivent avoir perdu plus de la moitié de leurs revenus.

« Grâce au projet de loi C-2 et à l’élargissement de la prestation d’assurance des travailleurs canadiens, nous soutenons les travailleurs canadiens avec un soutien du revenu ciblé alors que les régions mettent en œuvre des mesures de santé publique pour endiguer la propagation de la COVID-19 », a déclaré la ministre de l’Emploi Carla Caltrow dans le déclaration.

READ  Toshiba se scinde en trois sociétés après des années de scandale

La ministre du Revenu national, Diane Lebothelier, a déclaré que le gouvernement continuerait de « surveiller de près l’évolution de la situation ».

« Ces changements garantiront aux Canadiens le soutien dont ils ont besoin pour faire face aux impacts économiques de la variante Omicron, tout en soutenant une forte reprise économique », a déclaré Lebothelier.