octobre 17, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La NBA canadienne Andrew Wiggins nie l’exemption religieuse pour avoir ignoré le vaccin COVID-19

La NBA a rejeté la demande d’exemption de vaccination du Canadien Andrew Wiggins, laissant le joueur des Golden State Warriors inéligible pour jouer à domicile jusqu’à ce qu’il réponde aux exigences de vaccination de San Francisco.

La décision a été annoncée vendredi, quelques heures après que les Knicks de New York ont ​​annoncé que l’ensemble de leur alignement avait été vacciné, rendant tous leurs joueurs éligibles pour jouer dans leurs matchs à domicile.

En raison des réglementations locales sur les coronavirus à New York et à San Francisco, les Knicks et les Brooklyn Nets Warriors sont tenus de les vacciner pour jouer dans leurs cours, à moins que des exemptions ne s’appliquent pour des raisons médicales ou religieuses.

Wiggins, de Vaughan, en Ontario, a demandé une exemption de la ligue pour des motifs religieux.

“La NBA a examiné et rejeté la demande d’Andrew Wiggins d’exemption religieuse de l’ordonnance du ministère de la Santé publique de San Francisco exigeant la vaccination contre le COVID-19 pour tous les participants âgés de 12 ans et plus lors de grands événements en salle”, a déclaré la ligue dans un communiqué.

“Wiggins ne pourra pas jouer aux matchs des Warriors à domicile tant qu’il n’aura pas satisfait aux exigences de vaccination de la ville.”

La National Basketball Association dit que les joueurs qui ne sont pas immunisés peuvent jouer

Les joueurs non vaccinés sont autorisés à jouer cette saison, bien que la NBA ait déclaré qu’ils devront les tester quotidiennement les jours d’entraînement et de voyage, et au moins une fois – peut-être plus – les jours de match. Les joueurs entièrement vaccinés ne subiront pas de tests quotidiens.

READ  Serena Williams se retire de l'US Open en raison d'une défaillance des ischio-jambiers | Serena Williams

Cependant, les Knicks et les Nets Warriors sont confrontés à des règles plus strictes en raison de leurs réglementations locales, qui, selon la NBA, ne s’appliquent pas aux clubs visiteurs.

Regarder | “Le panel Bring It In discute de « l’impact des passeports vaccinaux » sur le sport :

Les passeports vaccinaux obligatoires discutés alors que les supporters retournent dans les stades | Amenez-la à l’intérieur

Alors que les fans retournent dans les stades à travers le Canada, l’hôte Morgan Campbell discute des vaccinations obligatoires dans les stades à travers le pays avec les conférenciers Megan McPeak et Dave Zirin. 7:44

Knicks est la première de ces équipes à déclarer avoir rempli le mandat.

Le directeur général des Brooklyn Nets, Sean Marks, a déclaré plus tôt cette semaine que deux joueurs ne seraient pas encore éligibles, mais il est convaincu que tout le monde pourra participer au début de la saison régulière, le 19 octobre.

Compétence locale pas encore en vigueur

Wiggins a encore du temps, car San Francisco n’entrera en vigueur qu’au milieu du mois prochain. Les camps d’entraînement sont ouverts le mardi.

La NBA a conclu des accords cette saison morte pour que presque toutes les parties impliquées dans les matchs – arbitres, entraîneurs, personnel des statistiques et toute autre personne qui serait à proximité des joueurs sur ou en dehors du terrain dans les arènes de la NBA – vaccinées afin de participer .

La seule exception : les joueurs eux-mêmes, comme la National Basketball Players Association a réprimandé tous les efforts déployés par la NBA pour les obliger à se faire vacciner. Environ 85 pour cent des joueurs ont été vaccinés à la fin de la saison dernière. Le nombre au niveau de la ligue aurait augmenté depuis lors.

READ  Un signal d'alarme aux Jeux paralympiques : le Canada remporte la 7e médaille d'argent lors d'une journée de victoires et de défaites émouvantes