août 7, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La hausse des prix de l’énergie stimule les perspectives financières de l’Alberta pour le deuxième trimestre

Les prix élevés du pétrole tout l’été réduisent considérablement le déficit prévu en Alberta, selon la dernière mise à jour financière de la province.

Mardi, les responsables gouvernementaux s’attendaient à ce que la propriété du bitume afflue dans les coffres du comté cinq fois plus que ce qu’ils avaient budgété en février dernier.

Les revenus du bitume représentent désormais 70 pour cent de tous les revenus des ressources non renouvelables dans le comté – ce qui, selon les autorités, est le pourcentage le plus élevé jamais enregistré.

Ces revenus provenant des ressources non renouvelables, ainsi que des revenus fiscaux, des transferts du gouvernement fédéral et des revenus de placement plus élevés que prévu, réduiront le manque à gagner prévu cette année à 5,8 milliards de dollars, bien en deçà du manque à gagner prévu de 18,2 milliards de dollars pour 2021-2022.

Les revenus projetés du gouvernement sont en hausse de près de 25%, le comté prévoyant près de 58 milliards de dollars de revenus d’ici la fin de l’année en mars 2022.

Les dépenses imprévues de récupération après sinistre de 1,4 milliard de dollars pour aider les agriculteurs pris dans la sécheresse ont porté les dépenses totales cette année à 63,7 milliards de dollars, selon la mise à jour financière du gouvernement du deuxième trimestre.

Cela laisse le comté sur la bonne voie pour avoir 101,6 milliards de dollars de dette d’ici la fin de l’année, soit environ 9 milliards de moins que le Trésor initialement prévu.

La dernière mise à jour financière a été publiée le 30 août.

READ  Gap accepte une amende de 200 000 $ pour avoir prétendument enfreint la Loi anti-pourriel du Canada, selon le CRTC - Économie

Bien que le gouvernement s’attend à prélever plus d’impôts sur le revenu des sociétés que prévu initialement, les revenus projetés de 2,9 milliards de dollars cette année sont encore inférieurs aux 4,1 milliards de dollars qu’il a rapportés en 2019-2020, avant d’abaisser le taux d’imposition des sociétés de la province à huit pour cent de 12. pour cent.

Les projections du gouvernement montrent que la fiscalité des entreprises ne devrait pas revenir aux niveaux de 2019 avant 2023.

Cependant, le ministre des Finances de l’Alberta insiste sur le fait que la politique gouvernementale de faible imposition des sociétés a un effet positif.

« Nous voyons des milliards de dollars de nouveaux investissements et capitaux dans le comté, et cela se produit dans l’hydrogène, la technologie, l’aérospatiale, la pétrochimie et de nombreux autres domaines », a déclaré le secrétaire au Trésor Travis Toews dans un communiqué de presse.

La dernière mise à jour financière actuelle ne contient pas de plan pour équilibrer le budget, une promesse clé du Parti conservateur uni lors des élections de 2019.

Lors de la conférence de presse de mardi, Toews a déclaré que le gouvernement prévoyait de redéfinir le calendrier et la voie de l’équilibre budgétaire après la pandémie de COVID-19.

La mise à jour prévoit un manque à gagner de 2,3 milliards de dollars en 2023.

Les responsables ne peuvent pas dire mardi à quel moment l’Alberta ne comptera plus sur la volatilité des prix du pétrole pour équilibrer le budget.