mai 21, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La France promet 316 millions de dollars au Cambodge pour des projets de développement

PHNOM PENH, 11 mai (Xinhua) – L’Agence française de développement (AFD) a promis 300 millions d’euros (316 millions de dollars) pour soutenir les plans de développement triennaux du Cambodge, a annoncé son communiqué de presse mercredi 11 mai. .

L’engagement a été pris lors de la réunion annuelle de lundi entre Hem Wandi, secrétaire aux Affaires étrangères du ministère de l’Économie et des Finances du Cambodge (MEF), et Yazid Bensaid, directeur régional pour l’Asie du Sud-Est, AFD, et Obli Borhis, directeur, AFD, Cambodge.

« Le plan 2022-2024 a été au centre des négociations, qui ont abouti à un accord entre le MEF et l’AFD avec une priorité de plus de 300 millions d’euros dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, de l’agriculture, de la gestion des ressources en eau, de l’énergie et de la formation professionnelle. « , indique le rapport.

Avec l’objectif d’engagement cette année de prêts concessionnels et de subventions d’une moyenne de 100 100 millions au Cambodge, l’AFD réaffirme son soutien au développement inclusif et durable du pays.

En particulier, dans la lignée de l’Accord de Paris de 2015, l’AFD a réaffirmé la priorité donnée à la lutte contre le changement climatique dans son portefeuille de projets actuel et futur.

« 75 % des projets ont des co-bénéfices climatiques, tandis que l’AFD s’engage à répondre aux besoins exprimés par le gouvernement du Royaume du Cambodge tout en intégrant la sensibilisation au climat dans notre stratégie commune », a déclaré Bourhis.

Parallèlement, l’AFD a signé cette semaine une convention avec le ministère de l’Environnement et le ministère des Travaux publics et des Transports portant sur une subvention pour l’amélioration de la qualité de l’air.

READ  Noël Covit aux soins intensifs français : peur, fatigue et soins affectueux

Le projet est conçu au niveau régional avec une subvention de 5,5 millions d’euros apportée par l’AFD.

« Cela contribuera à une plus grande sensibilisation à la qualité de l’air, à une meilleure connaissance et surveillance de la qualité de l’air dans leur région et au renforcement des capacités locales », indique le rapport.