décembre 5, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La France met fin aux tests COVID gratuits pour tous – Manille Bulletin

Vendredi, la France a cessé d’offrir des tests COVID gratuits à tout le monde, dans le dernier effort du gouvernement pour galvaniser les réfractaires à se faire vacciner contre le virus.

Agence France-Presse / Manille Bulletin

Un test négatif récent, une preuve de guérison ou une vaccination complète est requis pour l’autorisation de santé requise pour accéder aux cafés, restaurants, installations sportives et lieux de divertissement tels que les cinémas.

Les tests étaient gratuits alors que la campagne de vaccination en France battait son plein, mais le gouvernement a déclaré qu’il ne la considérait pas comme une alternative à la vaccination une fois que tous ceux qui voulaient une injection pourraient facilement l’obtenir.
Près de sept millions d’adultes en France non vaccinés, ou n’ont été que partiellement vaccinés, devront désormais débourser entre 22 et 44 euros (25 à 50 $) par test.

Les tests resteront gratuits pour les personnes qui ont une ordonnance, qui ont eu un contact récent avec une personne infectée, qui ont récemment été testées positives ou qui ont été approuvées comme intolérantes au vaccin.

En plus d’encourager davantage de personnes à se faire vacciner, la mesure aidera le gouvernement à freiner les dépenses en tests Covid, qui devraient totaliser 6,2 milliards d’euros (7,2 milliards de dollars) cette année, contre 2,2 milliards en 2020.

Cette décision intervient dans le contexte du ralentissement en cours de l’épidémie.

La quatrième vague de coronavirus semble terminée, avec des cas de Covid français en dessous du niveau d’alerte de 50 nouveaux cas hebdomadaires pour 100 000 habitants.

READ  Le livre de Wes Anderson The French Dispatch est plus un dessert de style étoilé que de substance

Jeudi, les autorités sanitaires ont signalé plus de 5 000 nouveaux cas de Covid au cours des dernières 24 heures.

À partir de vendredi également, environ 2,7 personnes qui travaillent dans les hôpitaux, les cliniques et les maisons de soins ainsi que les pompiers et les ambulanciers doivent fournir une preuve de vaccination complète sous peine de voir leur contrat de travail suspendu et leur salaire réduit.

Jusqu’à présent, il leur suffisait de montrer la preuve d’au moins une injection de vaccin.

Abonnez-vous à notre newsletter quotidienne

Cliquez ici pour vous inscrire