août 16, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La France libère un Saoudien responsable du meurtre de Khashoggi

Par Pierre Bairin, Anaelle Jonah, Hamdi Alkhshali et Mostafa Salem | CNN

Les autorités françaises ont libéré mardi un Saoudien arrêté, pensant qu’il était l’un des assassins du journaliste Jamal Khashoggi.

La police française a déclaré à CNN que l’homme de 33 ans avait été arrêté à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle avant son vol pour Riyad à 9h30, heure locale, et qu’il voyageait avec un vrai passeport.

La radio française RTL, citant des sources policières et judiciaires françaises, a également rapporté mardi que l’homme était lié aux tueurs à gages qui ont tué Khashoggi à Istanbul en 2018.

Mais l’ambassade saoudienne en France a déclaré que l’homme détenu « n’a rien à voir avec l’affaire en question » et a demandé sa « libération immédiate ».

Quelques heures plus tard mercredi, ont déclaré les procureurs, l’homme injustement détenu a été libéré.

« Après des examens minutieux menés sur l’identité de cette personne, il a été établi que le mandat ne lui était pas applicable », a indiqué le procureur de la République près la cour d’appel de Paris.

« Après la fin de sa période de détention judiciaire, il a été libéré », a ajouté le parquet.

Khashoggi, journaliste saoudien et chroniqueur pour le Washington Post, a critiqué l’Arabie saoudite et la politique du prince héritier Mohammed bin Salman. Il a été tué et démembré le 2 octobre 2018, dans le consulat saoudien à Istanbul, par des hommes ayant des liens étroits avec les plus hauts niveaux du gouvernement saoudien et de ben Salmane.

Plus tôt mardi, les médias français ont identifié à tort le détenu comme étant Khaled Ayed al-Otaibi – l’une des 16 personnes que le département d’État a interdites d’entrer aux États-Unis en avril 2019 en raison de leur « rôle dans le meurtre de Jamal Khashoggi ».

READ  La banque digitale française Qonto rachète Penta