octobre 17, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La France exhorte l’UE à reconsidérer les marchés du gaz et de l’électricité

PARIS, 30 septembre – Le gouvernement français a appelé jeudi à une révision des marchés européens du gaz et de l’électricité pour faire la lumière sur les hausses de prix actuelles et proposer une réponse européenne intégrée.

Le ministre des Finances Bruno Le Myre et la ministre de l’Environnement Barbara Pompeo ont envoyé une lettre à Basel Donohue, président du groupe des ministres des Finances de la zone euro.

Les gouvernements européens qui ont jusqu’à présent réagi à la hausse des prix de l’énergie se sont concentrés sur leurs efforts pour soulager la douleur des consommateurs.

Le gouvernement français prévoit d’augmenter les chèques-subventions pour aider les familles pauvres à couvrir leurs factures d’énergie et le Premier ministre Jean Costex devait annoncer des mesures supplémentaires plus tard jeudi.

Soulignant la nécessité d’une meilleure coordination entre les pays de l’UE, Le Meyer et Pompéi ont déclaré que des mesures plus larges ne devraient pas être exclues. Les superviseurs de marché à court terme doivent effectuer une « étude approfondie » des marchés de l’énergie pour améliorer leur transparence.

Dans une lettre à Reuters, ils ont déclaré que le marché du gaz de l’UE devait être examiné de près “pour comprendre pourquoi les accords gaziers actuels ne suffisent pas à garantir la disponibilité de gaz pratique en Europe”.

Sur le marché de l’électricité, ils ont déclaré: “Nous appelons la Commission européenne à mener une analyse approfondie des activités des marchés européens de l’électricité et des mesures qui aideront (et) à contrôler la volatilité des consommateurs pour stabiliser les prix du marché”.

READ  Nicholas Roche roule fort en Pologne, l'amateur irlandais brille en France

Lee Meyer a déclaré jeudi lors d’une conférence précédente sur l’industrie de l’hydrogène que bien que la France produise 70% de son électricité à partir de centrales nucléaires, la France n’a pas été en mesure de faire face à la hausse des prix du gaz.

Les deux ministres ont finalement déclaré que l’UE devrait diversifier son approvisionnement énergétique et réduire sa dépendance vis-à-vis des pays exportateurs de gaz.

“Nous n’avons pas construit la dépendance énergétique de notre pays vis-à-vis de l’énergie nucléaire depuis des décennies juste pour être évincés par le président russe Vladimir Poutine”, a déclaré Lee Mayer lors d’une conférence précédente.

Rapport Lee Thomas ; Richard Lock Édition

Nos normes : Politiques de la Fondation Thomson Reuters.