mai 24, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La France classique reste dans la série du Grand Chelem avec une victoire en six essais contre l’Écosse

Ecosse 17 France36

La France généralisée continue dans la série du Grand Chelem, battant l’Écosse 36-17 en six tentatives lors d’un affrontement à six nations samedi à Murrayfield.

Les Blues ont pris le commandement très tôt, grâce aux efforts incroyables de Paul Willems et Joram Moffana.

L’Ecosse a réagi avec enthousiasme et Rory Dorj est revenu dans la compétition en ramenant les hôtes à moins de deux points une demi-heure seulement avant son premier départ international.

En fin de première mi-temps, la tentative de Gaël Figo a permis à la France de souffler un peu après la pause, avant que Jonathan Dandy et Damien Bennett (deux fois) ne marquent davantage.

L’entraîneur-chef écossais Gregor Townsend a déjà exclu Jamie Richie, Rory Sutherland, Matt Fakerson et Johnny Gray sans blessure, tandis que Hamish Watson a perdu un autre homme clé avant le match après avoir été testé positif pour le virus corona. Sa place dans XV a été prise par Nick Heining, et Andy Christie a été ajouté en remplacement.

La France, forte d’un agréable parcours fin février, est revenue de blessure avec un seul changement dans le onze du XV, qui avait entamé sa série de victoires contre l’Irlande quinze jours plus tôt.

Les Blues ont eu une grande chance de figurer sur le tableau de but à la sixième minute en remportant un penalty devant les poteaux, mais Melvin Jimenez a quitté le but avec un coup de pied régulier.

Deux minutes plus tard, c’est pourtant un tournant pour les spectateurs, puisque Willems est renversé au terme d’une attaque enthousiasmante sur l’aile gauche menée par le capitaine Antoine DuPont. Cette fois, Jominet n’a rien fait de mal avec son coup de pied.

READ  La France va annoncer des séquences de rappel COVID-19 pour tous les adultes – médias

Finn Russell a marqué sur penalty à la 11e minute pour le hors-jeu de la France, suite à un penalty du côté droit pour l’Ecosse.

Mais en deux minutes, les Français ont prolongé leur avantage avec un autre excellent essai, avec Moffana Cyril Bailey passant au-dessus du fort après un déchargement, qui a merveilleusement réussi à maintenir l’attaque en vie. Tentative de transformation de Jominette, d’un angle serré vers la droite, déplacée du mauvais côté des poteaux.

Les Écossais ont ressenti une bonne pression et ont pensé qu’Ali Bryce avait poussé le ballon pour une tentative à la 28e minute, mais après l’examen du TMO, les Français étaient considérés comme ayant le ballon en l’air.

Cependant, les hôtes n’ont pas été démentis. Quelques secondes après la reprise du match devant la triple ligne française, Dorje est intervenu après avoir joué à travers Bryce. Russell a réussi ce changement.

Alors que l’Ecosse cherchait à prendre son initiative, Fickou a prolongé l’avance française dans la dernière action de la première mi-temps.

Les choses ont empiré pour l’équipe locale en deux minutes en seconde période lorsqu’un coup de pied est revenu sur le chemin de Downey et lui a laissé une course libre sur la ligne. Zaminet a de nouveau ajouté des fonctionnalités supplémentaires.

Il a semblé tomber dans le dépotoir en Ecosse. Zaminet a raté sa monnaie.

À la 74e minute, lorsque le coup de pied croisé de Romain Ndamak a été dévié, Benat a marqué le deuxième essai de la rencontre après une tentative de conversion ratée.

L’Ecosse s’est réconfortée tardivement, Duhan van der Merwe a franchi la ligne, mais c’était trop court, trop tard pour une journée.

READ  Charlotte Bonnet et Jeremy Desplanches mettent en lumière la ville de Melon en France