août 7, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Google et Facebook condamnés à une amende de 238 millions de dollars en France pour atteinte à la vie privée

Ligne du haut

Jeudi, le régulateur français de la protection des données a infligé à Google et Facebook une amende de 150 millions d’euros (170 millions de dollars) et 60 millions d’euros (68 millions de dollars), respectivement. Une série d’amendes infligées à deux géants américains de la technologie pour non-respect des lois européennes sur la protection de la vie privée.

Faits importants

UNE Reportage Le régulateur français CNIL expose son enquête sur le fait que des sites tels que Facebook, Google et Youtube proposent un bouton qui permet aux utilisateurs d’accepter les cookies instantanément, mais ne fournissent pas de bouton similaire pour les rejeter facilement.

Le régulateur a ajouté que le processus de rejet des trackers en ligne comporte plusieurs étapes.

CNIL Ce procédé affecte la liberté de consentement de l’utilisateur, comme il affecte son acceptation ou son refus des cookies.

Bien que les cookies soient essentiels au fonctionnement d’un site Web – mémorisant les options entre l’authentification de l’utilisateur et d’autres choses – ils peuvent être utilisés pour suivre le comportement en ligne d’un utilisateur et en faire la publicité.

Les deux sociétés ont été condamnées à une amende et sommées de mettre à jour l’interface pour les utilisateurs français, leur permettant de refuser plus facilement les cookies dans un délai de trois mois.

Contexte important

Les amendes infligées à Google et Facebook font suite à des mesures réglementaires similaires auxquelles sont confrontés les géants américains de la technologie en Europe, notamment Apple et Amazon. En décembre 2020, Google et Amazon ont été touchés Des sanctions similaires Pour qu’ils manipulent les cookies Web pour surveiller l’activité des utilisateurs sans obtenir l’approbation appropriée. L’année dernière, les régulateurs de la France, du Royaume-Uni et de l’Union européenne ont lancé une étude de censure systématique sur les activités de publicité en ligne de Google et Facebook. De l’Union européenne Règlement sur la protection des données publiques La Commission GDPR, entrée en vigueur en mai 2018, a considérablement accru les pouvoirs des responsables de la protection de la vie privée. En vertu de la loi, les violations graves de la vie privée peuvent entraîner des amendes pouvant aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaires mondial annuel d’une entreprise.

Lire la suite

Google a infligé une amende de 150 millions de yens aux Français pour violation des cookies (Reuters)

READ  Flobikes diffusera le premier Tour de France Femmes au Canada