octobre 3, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Geerts a un week-end difficile en France alors que Beniston brille




Le pilote Monster Energy Yamaha Factory MX2, Thibault Beniston, a terminé deuxième devant son public à St. Jean de Angeli. Jaco Geerts a rejoint la boîte à la troisième place du général. La Belgique mène le Championnat du Monde FIM par deux points.

Le Championnat du Monde FIM revient à Saint-Jean d’Angély pour la première fois depuis 2019. Un bon souvenir pour Geerts, qui remporta alors sa première victoire en course. Le Belge aime la vieille école, la route en dur. Tout comme Thibault Beniston. Le Français peut toujours apporter quelque chose de plus devant son public. Comme il l’a montré samedi, lors de la course de qualification. Il a raté la pole position pour seulement deux dixièmes de seconde. Geerts a eu une dure journée au bureau. Le Belge a fait une erreur et a perdu beaucoup de temps alors qu’il roulait à la troisième place. Jago a terminé huitième, derrière en 11e.

Un chemin de ligne unique
Benistan a pris un excellent départ sur son YZ250FM et était derrière Adamo dans le premier virage. Le pilote français a rapidement pris les devants, Vialle et Geerts passant de la P6 à la P3 dès le premier tour. Malgré sa blessure à l’épaule, Benistan a tenu le coup. Peu importe à quel point Vialle et Geerts se sont rapprochés, l’ancien champion d’Europe n’a pas bronché. Pendant ce temps, Geerts cherchait de nouvelles lignes après Vialle. Peu importe à quel point vous essayez, cela ne fonctionne pas. Beniston a remporté sa quatrième victoire en course de la saison, avec Geerts troisième.
Le départ de la deuxième course était presque une copie conforme de la première, avec Benistant à nouveau deuxième et Geerts sixième. Beniston était proche de l’arrière du peloton au début de la course mais n’a pas pu dépasser son compatriote. Cette fois, Jaco n’a pas pu passer quelques niveaux rapidement car il n’y avait pas beaucoup d’options à passer sur ce chemin à une ligne. Gertz est resté longtemps derrière van de Moostyck. Au 7e tour, il parvient enfin à rattraper le Néerlandais. Malheureusement, Geerts est tombé avec un demi-tour à faire. Il a perdu avant et est retombé à la septième place.
Pendant ce temps, Vialle s’est éloigné de Beniston, qui a terminé deuxième. Geerts a tenté de riposter après sa chute mais n’a pas pu gagner quelques places et a terminé septième.
Alors qu’il ne reste qu’un Grand Prix à disputer, à deux semaines en Turquie, l’avance de Geird au championnat a été réduite à deux points. Beniston est cinquième.

READ  Louez la villa française de Carl Lagerfeld via Edge Retreats - Rob Report

#93 Jaco Geerts
3e au général – 1er au championnat

« Je n’ai pas passé un bon week-end. J’ai eu quelques départs terribles, ce qui a rendu le travail sur cette piste très difficile. Trouver des endroits où passer n’est pas facile. Ma première course s’est bien passée. Dans la deuxième course, j’ai dû prendre beaucoup de risques pour passer. Malheureusement, les choses ont mal tourné. Mon avance est réduite à deux points. Mais ce n’est pas fini tant que ce n’est pas fini. Je vais travailler dur dans les deux prochaines semaines et essayer de terminer un high en Turquie.

#198 Thibaut Benistant
2e au général – 5e au championnat

« C’était un week-end solide. J’ai pris de bons départs dans les deux manches. La course 1 n’aurait pas pu être meilleure. Ce n’était pas facile car Viale et Geerts étaient derrière moi jusqu’à la fin. Mais j’ai réussi à gagner. J’ai essayé de suivre Vialle, mais il était un peu trop rapide pour moi. Quoi qu’il en soit, je suis content d’avoir terminé deuxième de mon GP à domicile. les fans étaient super. »

Mots : communiqué de presse

Image: Yamaha Racing