octobre 2, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Frères Sedin, Luongo mène la classe 2022 du Temple de la renommée du hockey

Sedins est en tête de la catégorie pour le Temple de la renommée 2022 qui a été dévoilé lundi.

Roberto LongoEt le Daniel Alfredson Rikka Salinen de l’équipe nationale féminine finlandaise, Herb Carnegie a également été élue dans la catégorie des constructeurs par le comité de sélection de 18 membres dans le cadre de la classe 2022, qui sera intronisée au Temple de la renommée de Toronto le 14 novembre.

Les candidats devaient obtenir au moins 75 % des voix du comité de sélection pour être intronisés au Temple de la renommée.

Pas plus de quatre anciens joueurs, deux anciens joueurs, deux constructeurs ou un ouvrier du bâtiment et un ancien arbitre/arbitre assistant peuvent être nommés en une année.

Les Canucks ont choisi Daniel Sedin avec le choix n ° 2 au repêchage de la LNH en 1999 et Henrik Sedin avec le choix n ° 3. Les jumeaux ont joué leur carrière tout au long de 17 saisons à Vancouver.

Henrik est devenu l’un des meilleurs passeurs et meneurs de jeu de l’histoire de la LNH. Il est le leader de tous les temps des Canucks pour les passes décisives (830), les points (1 070), les matchs joués (1 330), les plus-moins (plus-165) et les points forts (369). Il est 27e dans l’histoire de la LNH pour les aides.

Il a remporté le titre de Joueur de l’année de la Ligue nationale de hockey Hart et la Coupe Art Ross en tant que meilleur marqueur de la ligue lors de la saison 2009-2010, alors qu’il avait amassé 112 points (29 buts, 83 passes) en 82 matchs.

Il a également récolté 78 points (23 buts, 55 passes) en 105 séries éliminatoires de la Coupe Stanley et a mené les Canucks à la finale de la Coupe Stanley en 2011, lorsqu’ils ont perdu contre les Bruins de Boston en sept matchs.

READ  Yost : Le puissant match des Oilers d'Edmonton semble plus dynamique que jamais

Henrik a également connu du succès sur la scène internationale avec la Suède, remportant la médaille d’or olympique en 2006 et prenant la première place au Championnat du monde 2013 de l’IIHF en 2013.

« J’étais très fier de jouer à Vancouver et je suis chanceux d’avoir eu le soutien de tant de mes excellents coéquipiers et entraîneurs », a déclaré Henrik. « J’aimerais remercier les partisans et toutes les personnes impliquées dans l’organisation des Canucks. »

Daniel Seiden a marqué 1 041 points (393 buts, 648 passes) de 2000 à 2018, septième de la LNH au cours de cette période. Ses 393 buts sont une première dans l’histoire des Canucks. Il est juste derrière son frère pour les passes décisives, les points, plus et moins (plus 147), les matchs joués (1306) et les forces jouées (367).

Il a reçu le trophée Art Ross et le prix Ted Lindsay en 2010-11, alors qu’il avait récolté 104 points (41 buts, 63 passes). Sedin a également marqué 71 points (25 buts et 46 passes) en 102 séries éliminatoires. Il a également remporté la médaille d’or olympique en 2006 et a remporté le championnat du monde en 2013 avec la Suède.

« Je suis vraiment fier de cet honneur spécial », a déclaré Daniel. « Mon frère et moi sommes venus dans la ligue ensemble, et être avec lui est si spécial. »

Luongo, un coéquipier des Sedins avec les Canucks de 2006 à 2014, a été le quatrième choix des Islanders de New York lors du repêchage de la LNH en 1997 et a disputé 19 saisons avec les Islanders, les Canucks et les Panthers de la Floride, prenant sa retraite après la saison 2018-2019. L’ancien gardien de but est quatrième dans l’histoire de la LNH pour les victoires avec 489, et deuxième derrière le membre du Temple de la renommée Martin Brodeur pour les matchs joués (1 044), les tirs contre (30 924) et les arrêts (28 409).

READ  Les Maple Leafs annoncent le calendrier de la saison régulière 2022-23

Luongo est un double vainqueur en 40 matchs et a disputé plus de 70 matchs en quatre saisons consécutives de 2003 à 2008. Il a atteint la finale de la Coupe Fezina en tant que meilleur gardien de but de la ligue à trois reprises (2003-04, 2006-07 et 2010-11). Il a également été finaliste de la Coupe Hart en 2006-2007, double médaillé d’or olympique pour le Canada, partant en 2010 à Vancouver et remplaçant pour Prix ​​de portage En 2014 à Sotchi. Il a également aidé le Canada à remporter le Championnat mondial de l’IIHF en 2003 et 2004 et la Coupe du monde de hockey 2004.

« C’est un honneur incroyable, et je suis reconnaissant de l’avoir recruté », a déclaré Longo. « J’ai grandi en pratiquant les sports que j’aime, et être dans cette entreprise d’élite dépasse mes attentes. »

Alfredson a récolté 1 157 points (444 buts, 713 passes) en 1 246 matchs au cours de 18 saisons dans la LNH de 1995 à 2014 avec les Sénateurs d’Ottawa et les Red Wings de Detroit. Numéro 133 au repêchage de la LNH en 1994, Alfredson est le meneur des Sénateurs pour les buts, les aides et les points et le deuxième pour les matchs (derrière Chris Phillips, 1179). L’ancien attaquant a remporté une médaille d’or aux Jeux olympiques de Turin en 2006 et une médaille d’argent aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014 avec la Suède. Alfredson a remporté la Coupe Calder en tant que meilleure recrue de la Ligue nationale de hockey en 1995-1996, alors qu’il avait amassé 61 points (26 buts, 35 passes) en 82 matchs avec les Sénateurs.

READ  Notes de l'Ouest : Kaprizov, Keith, les perspectives de Gates

« Je ne peux pas vous dire ce que cela signifie pour moi et pour la ville d’Ottawa », a déclaré Alfredson. « Les gens d’Ottawa m’ont appris ce que signifie redonner et faire une différence dans la communauté. Pour cela, je suis très reconnaissant.

Salinen, le premier joueur né en Finlande à être intronisé au Temple de la renommée du hockey, a récolté 514 points (240 buts, 274 passes) en 227 matchs dans la Ligue élite finlandaise. L’ancien attaquant est le joueur de hockey le plus âgé à avoir remporté une médaille olympique, remportant la médaille de bronze avec la Finlande aux Jeux de PyeongChang 2018.

Carnegie a concouru pour quatre équipes de la Coupe Allan dans les années 1940. Il a mené le Ice de Québec à la Coupe Alexander en tant que semi-professionnel au Canada en 1952. Après sa retraite en 1952, Carnegie a travaillé pour accroître la diversité au hockey jusqu’à sa mort en 2012.

« Le Temple de la renommée du hockey est fier d’accueillir ces légendes du hockey en tant que membres honoraires », a déclaré Mike Gartner, président du comité de sélection du Temple de la renommée du hockey. « Leurs contributions au hockey sont bien documentées et leur élection au Temple de la renommée du hockey est bien méritée.