septembre 29, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Classement MLB Power après la semaine 23

Alors il y en avait trois ?

En les regardant tous les deux course fractionnée En plus de Chasse aux jokersCependant, il semble qu’il y en ait encore trois en attente : NL West et les deux Wild Cards. En NL, le club qui n’a pas battu l’Ouest entre les Giants et les Dodgers prendrait la première place de la Wild Card, mais la seconde est loin d’être décisive, avec les Reds, Padres, Cardinals, Phillies et Pourrait Les Mets respirent toujours.

En AL, Wild Card est un pur chaos. Les Blue Jays ont fait leur chemin jusqu’en septembre, une augmentation cruciale au point qu’ils sont maintenant les favoris pour accueillir les séries éliminatoires dans un match en tête-à-tête. Les Jays sont au coude à coude avec les Red Sox en tête et les Yankees dans leurs talons. Les A et les Mariners traînent toujours, après trois matches.

Nous pouvons ajouter la NL East comme une autre course qui pourrait prendre des rebondissements étranges à l’approche de la dernière ligne droite. Les Braves ont une avance de 4 1/2 sur les Phillies et 5 1/2 sur les Mets, un avantage qui, dans la plupart des cas, semblerait être un écart suffisant pour fermer un titre de champion. (De plus, les Braves sont la seule équipe de NL East avec une positivité course différentielle, à +100.) Mais étant donné qu’il a fallu si longtemps à une équipe pour terminer premier et ensuite vraiment rester là-bas, nous ne devrions peut-être pas céder le titre à Atlanta pour l’instant.

plus grosse chute : Les Yankees et les Braves ont perdu deux points chacun. Les Yankees sont allés 7 à 9, les Braves 8 à 10. Les Yankees ont battu les Mets samedi pour remporter une séquence de sept défaites consécutives, au cours de laquelle ils ont atteint 0,176 avec les sprinteurs au centre des marqueurs.

1) Géants (1 la semaine dernière)
Les bons moments se poursuivent pour les Giants, qui pourraient remporter une éliminatoire dans les deux prochains jours. Ils ont atteint un sommet de la saison avec sept victoires consécutives lorsqu’ils l’ont atteint Cubs surmontés à Wrigley Field Le dimanche. Ils ont atteint 0,335 (85 contre 254) avec 62 points marqués lors de la séquence de victoires.

2) Les cagnards (2)
Les Dodgers ont le deuxième meilleur record au baseball à 91-53, mais ils pourraient toujours accueillir le Wild Card Game, derrière San Francisco de deux matchs et demi. Le seul que nous ne pouvons pas blâmer est Max Scherzer, 6-0 avec une MPM de 0,88 – ce n’est pas une faute de frappe – depuis qu’il a rejoint les Dodgers. Les Dodgers ont une fiche de 8-0 lorsqu’il débute. Les Le nouveau membre du 3000. strike club Semble être mon préféré Gagner le NL Cy Young Award.

3) Rayons (3)
Les Rays n’ont pas réussi à atteindre la barre des 90 victoires avec une défaite supplémentaire contre les Tigers dimanche, mais ils n’ont encore que huit victoires sur leur record de 97 victoires, établi en 2008. Ils n’ont également presque aucune chance de faire ça. . Faire exploser leur grosse avance dans la division AL Est, étant donné qu’aucune des autres équipes n’a profité des rares extensions médiocres des Rays. Tampa Bay a une fiche de 5-6 sur les 11 dernières fois, par exemple, mais n’a perdu aucun terrain.

READ  La femme de Rahim Mostert a reçu des messages haineux

4) Brasseurs (5)
Il y a eu une saison vraiment spéciale samedi quand c’était Corbin Burns et Josh Hader Combiné pour ne pas frapper les Indiens, qui rapproche les machines à bière de l’adresse du département. Après ce match, les Brewers étaient en passe de remporter 100 victoires pour la première fois de l’histoire de la franchise. Le record actuel est de 96 victoires, partagées par les équipes 2011 et 18. Après avoir balayé les Indiens, les brasseurs Le nombre magique est cinq.

5) Astros (4)
Les Astros n’ont que 19-19 ans depuis le 31 juillet, mais ce n’est pas un problème dans la division AL West, car ni les A ni les Mariners n’ont fait grand-chose pour menacer de prendre la tête. Le calendrier restant pour les Astros reste un avantage. En incluant le match de dimanche avec les Angels, le pourcentage de victoires restantes de 0,479 de leur adversaire est le troisième plus facile parmi les prétendants aux séries éliminatoires, derrière les Red Sox (0,446) et les White Sox (0,474).

Le reste du terrain 30

Électeurs : Alison Vouter, Anthony Castrovins, Jesse Sanchez, Marc Vinsand, Natalie Alonso, Mike Petrillo, Sarah Lange, Andrew Simon, David Finn.