août 15, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Canada États-Unis Hockey paralympique, Pékin

BEIJING – L’équipe canadienne de hockey aux Jeux paralympiques de Pékin espérait rattraper le chagrin qu’elle a subi il y a quatre ans.

Il ne devait pas être.

Les Canadiens ont perdu 5-0 contre leurs rivaux américains aux Jeux paralympiques dimanche.

Avec ses médailles d’argent et de bronze au relais mixte de cross-country plus tôt dans la journée, le Canada revient au pays avec 25 médailles, la deuxième plus importante de son histoire après les 28 remportées à Pyeongcheng en 2018.

« C’est toujours difficile de perdre dans le match pour la médaille d’or », a déclaré le capitaine canadien Tyler McGregor, le meilleur marqueur de l’équipe dans le tournoi avec cinq buts et trois passes.

« Après tout ce que notre équipe a traversé au cours des quatre dernières années, et surtout au cours des deux dernières années, nous n’avons jamais cessé de croire en l’autre. Je n’aurais pas pu être plus fier de chaque joueur dans notre vestiaire, ainsi que de notre tout le personnel, pour le travail que nous avons fait pour en arriver là. Il est difficile de manquer l’or aux Jeux paralympiques, mais nous devons garder la tête haute et être fiers de la façon dont nous avons concouru et représenté le Canada.

Le Canada a remporté une médaille en para-hockey lors de six de ses huit derniers matchs, dont l’argent dans une défaite de 2-1 en prolongation en 2018 et l’or en 2006.

Mais la pandémie de COVID-19 a été difficile pour les athlètes canadiens, en raison des restrictions de voyage et des fermetures d’installations. Le para-hockey a disputé une demi-douzaine de matchs hors-concours cette saison avant d’arriver à Pékin. Lors des matchs précédents, ils en avaient 25 à 30 à leur actif.

READ  Les Maple Leafs et les Raptors donnent la priorité aux détenteurs d'abonnements de saison à capacité réduite

Le match était la dernière apparition para pour Greg Westlake, qui a porté le drapeau canadien lors de la cérémonie d’ouverture avec une curleuse Ina Forrest. Il prendra sa retraite après cinq matchs aux Jeux.

« C’est un tel honneur de porter la feuille d’érable, et même si je n’ai pas remporté la médaille d’or aujourd’hui, je ne peux pas dire assez de bien de cette équipe et de la façon dont nous nous sommes améliorés au cours des quatre dernières années », a déclaré Westlake.

« Nous avons eu un voyage incroyable pour arriver à ce moment, et tous les membres de notre équipe méritent cette médaille. Ce n’est peut-être pas la médaille que nous espérions, mais nous pouvons être très fiers du fait que nous avons tous franchi le pas. limite de notre capacité à apporter des contributions à la fois sur et hors glace. Je suis très fier de toute l’équipe.

Relais mixte Canada – Colin Cameron de Brasbridge, Ont. , Emily Young de North Vancouver, C.-B., Mark Arends de Hartsville, Île-du-Prince-Édouard et Natalie Wilkie de Salmon Arm, C.-B. patinent pour la 14e médaille de bronze de l’équipe en cross-country à Pékin.

« C’est fantastique. C’était tellement amusant », a déclaré Cameron, qui est revenue avec trois médailles de bronze. « En tant qu’équipe, nous savions que nous avions de très bonnes chances aujourd’hui. Nous avons tous réussi à survivre une semaine après le début de la course.

« C’est génial d’être ici et d’avoir un podium avec ces trois-là. Je n’aurais rien pu demander d’autre aujourd’hui. »

Cameron a patiné sur le deuxième premier match le plus rapide avant d’être remis à Young. Arends, qui a remporté 12 médailles paralympiques, dont quatre à Pékin, a comblé un écart de 35 secondes pour préparer le podium de Wilkie au match retour.

READ  Le directeur général des Ducks, Bob Murray, démissionne et entre dans un programme de traitement de l'abus d'alcool

Wilkie, 21 ans, a remporté deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze à Pékin.

Les États-Unis ont remporté la médaille d’or tandis que la Chine a pris la deuxième place.

La vedette canadienne de cross-country Brian McIver, accompagnée du guide Russell Kennedy, a fait équipe avec Brittany Hodak dans la course de relais ouverte de 4 × 2,5 km. Ils ont terminé sixièmes lors de la dernière course paralympique de McIver. La médaille d’or de McIver la veille était à égalité par Gerd Schoenefelder, d’Allemagne, pour le plus grand nombre de titres par un joueur paralympique masculin d’hiver avec 16.

« C’était formidable d’avoir cette opportunité de patiner dans la course finale avec Brian », a déclaré Hudak. « Je le regarde depuis de nombreuses années et il a beaucoup fait pour notre sport. »

Ce rapport a été publié pour la première fois par La Presse canadienne le 13 mars 2022.