octobre 17, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Briser les 16 premières coupes de la liste des Canucks

Déconstruire la liste des 16 résultats des Canucks de Vancouver faite pour le week-end.

Les Canucks de Vancouver ont fait leurs premières coupes dans l’alignement, envoyant 16 joueurs dans leurs packs.

Ce n’est pas exactement une nouvelle. Les Canucks ont connu leur première ronde de coupes au milieu de leur match préparatoire contre les Jets de Winnipeg, dimanche. C’est presque comme s’ils faisaient ces choses sans tenir compte du tout de l’emploi du temps des rédacteurs de hockey surchargés.

Heureusement, aucun des gars coupés ne jouait activement dans le match dimanche, il n’était donc pas nécessaire de sortir quelqu’un de la glace et de lui dire de se diriger vers les vestiaires, puis de continuer tout droit en sortant du bâtiment et en descendant l’autoroute 1. à Abbotsford.

Les Canucks ont commencé avec une liste de 54 joueurs se dirigeant vers un camp d’entraînement, donc cette coupe les divise en 38 joueurs plus gérables. Cela inclut des joueurs blessés tels que Brandon Sutter et Tyler Mott, qui ne devraient pas être prêts pour le début de la saison, et Travis Hammonic absent. Les Canucks devront atteindre un alignement de 23 joueurs d’ici le début de la saison, donc plus de coupes seront faites.

Par tradition, PITB brisera toutes les coupes pendant la durée du bootcamp et de la pré-saison. Bien qu’aucune des coupes n’ait été une surprise – aucun des joueurs coupés n’avait une chance réaliste de faire partie de l’alignement des Canucks – le moment est étrange.

Habituellement, les premières coupes ont lieu pendant le camp d’entraînement – c’est pourquoi cette série est appelée “coupes de camp” – les joueurs qui ne faisaient pas clairement partie de l’équipe ont été renvoyés dans leurs clubs à temps pour leurs propres camps d’entraînement. Ce n’était pas le cas cette année, probablement parce que le camp d’entraînement des Canucks de Vancouver a également servi de camp d’entraînement aux Abbotsford Canucks.

Cependant, c’est une situation étrange pour les joueurs qui ont été coupés et affectés à des équipes juniors.

Dédié aux juniors : Victor Pearson et Conor Lockhart

Le défenseur suédois Victor Persson était censé jouer pour les Blazers de Kamloops la saison dernière, mais la pandémie de Covid-19 l’a laissé en Suède, où il a joué dans trois ligues différentes.

“Ce n’était pas ce à quoi je m’attendais”, a déclaré Pearson. “C’était agréable d’avoir l’opportunité de jouer à différents niveaux, et une façon différente de jouer a été une bonne expérience.”

“Je n’ai jamais joué contre des hommes, j’ai joué un petit rôle toute ma vie”, a-t-il ajouté. « S’adapter à leur façon de jouer était une bonne chose.

Cette saison, il reviendra en Junior, mais sur un autre continent, où il rejoint enfin les Blazers. Malheureusement, leur camp d’entraînement et leur préparation pour la nouvelle saison ont déjà été perdus. Zut, ils ont en fait joué leur match d’ouverture de la saison régulière contre les Cougars de Prince George.

Peut-être que Pearson a passé plus de temps avec le personnel d’entraîneurs des Canucks que d’apprendre à connaître sa nouvelle équipe à Kamloops.

Quoi qu’il en soit, Pearson devrait jouer un rôle majeur avec les Blazers alors qu’il s’adapte à la glace et au style de jeu nord-américains. Au camp des Canucks, il a présenté une gamme d’outils intéressants mais avait l’air plutôt grossier. Ce sera pour lui une année cruciale de développement.

READ  Les Blue Jays doivent déterminer les prochaines étapes de Ryu après avoir été battu par les Twins

Conor Lockhart, qui a été sélectionné au sixième tour du dernier repêchage, a également raté la pré-saison de son équipe, bien qu’il ait assisté à leur camp d’entraînement avant de venir à Vancouver. Il arrivera juste à temps pour débuter la saison régulière d’Erie Otters.

Pour Lockhart, ce ne serait qu’un soulagement de jouer : il a raté toute son année de repêchage lorsque l’OHL a annulé la saison 2020-21, ce qui est une grande raison pour laquelle il est disponible au sixième tour des Canucks. Cela fait de lui l’un des clients potentiels les plus intéressants de l’année à venir.

« C’est un enfant affamé, a déclaré Rian Johnson, directeur général de la LAH. “Il a faim de nous donner raison par son choix et de prouver que tout le monde a tort… Je veux qu’il parte d’ici avec autant d’informations, autant de soutien qu’il va dans la saison pour rattraper le temps dont il a besoin.”

Il est intéressant de noter qui n’a pas été envoyé aux novices : Danila Klimovich. Le premier choix des Canucks lors du dernier repêchage de la LHJMQ jouera probablement cette saison, mais est admissible à jouer dans la LAH. Klimovic a eu un très bon camp d’entraînement.

Cependant, cela ne vaut pas la peine de lire beaucoup sur son séjour avec les Canucks. Green a déclaré que Klimovic souffrait d’une blessure mineure qui l’a empêché de participer à la saison. L’équipe voudra peut-être le revoir en pré-saison une fois qu’il aura récupéré avant de décider où il jouera cette saison.

Prêtés à Abbotsford : Karel Plasek, Arthurs Silofs et Jet Wu

Trois jeunes potentiels ont été envoyés directement aux Abbotsford Canucks sans avoir à se soumettre à des dérogations.

Karel Plasek a été l’une des plus agréables surprises du camp d’entraînement. Plasik a connu un succès limité dans la ligue tchèque, avec 10 points en 44 matchs, il était donc difficile de savoir à quoi s’attendre de l’ailier.

Au camp, Blasik a excellé, livrant un combat à grande vitesse avec des mains adroites et obtenant un rare cri de l’entraîneur Travis Green.

“Je pensais que Plásek avait fait un bon match aujourd’hui”, a déclaré Green après le premier combat en équipe. “En tant que jeune homme, ce n’est pas toujours facile de s’accrocher à lui, mais j’aimais son énergie et il semblait capable de jouer.”

Plasek a encore un long chemin à parcourir pour faire de la LNH et d’Abbotsford son meilleur endroit pour commencer ce voyage, mais il semble plus prometteur que prévu.

Arturs Silovs avait l’air plutôt bien dans son match de pré-saison à Spokane, avec un jeu calme et contrôlé qui a encore permis à quelques acrobaties de sauver le désespoir lorsque la situation l’exigeait. Il semblait que son temps avec Ian Clark la saison dernière et au camp d’entraînement avait été bien dépensé.

“Je pensais que Silovs nous avait donné de bonnes minutes au filet”, a déclaré Green, lorsqu’on lui a demandé qui a joué dans ce match.

Les Silov pourraient avoir du mal à gagner en commençant par Mikey DiPietro devant lui à Abbotsford, mais si des blessures surviennent à Vancouver et que DiPietro est appelé, il semble qu’il sera en mesure de garder le fort dans le filet.

READ  Berrios tient les Blue Jays exceptionnels à la victoire mais l'attaque reste calme

Jett Woo semble prêt à jouer de grosses minutes à Abbotsford et devrait instantanément devenir un favori des fans avec son signe défensif physique. Il avait un camp solide et a disputé un match avant la saison, où il n’avait pas l’air déplacé.

Woo a montré son patinage fluide contre les Flames de Calgary lors du deuxième match de la pré-saison et a également causé un certain chaos offensif alors qu’il se préparait à actionner le point.

Il pourrait y avoir une chance pour Woo de se frayer un chemin dans la LNH sur le côté droit de la défense des Canucks si des blessures se produisent, mais il devra affronter Madison Bowey et Kyle Burroughs pour en avoir la chance. Il pourrait être mieux servi pour une saison complète dans la LAH après que la pandémie ait raccourci la saison junior.

Sur les concessions : John Stevens, Devante Stevens, Sheldon Ribal, Spencer Martin

Ces quatre joueurs se dirigent également vers les Canucks d’Abbotsford, mais ils doivent d’abord faire des concessions. Aucun des quatre ne sera réclamé.

Ces quatre joueurs sont fondamentalement juste en profondeur dans la AHL. John Stevens a joué deux saisons avec les Utica Comets et est le centre vendu de la LAH avec des capacités de leadership. Devante Stephens fournit de la taille et de la profondeur à la défense.

Sheldon Rempal est plus intéressant, ayant quelques matchs de la LNH à son actif et un jeu à haute énergie avec une certaine capacité de création de jeux. Il est parfois entré dans le camp d’entraînement et pourrait être une option pour appeler les Canucks à jouer un rôle important. À tout le moins, cela devrait être amusant à regarder pour les fans d’Abbotsford.

Spencer Martin est le cinquième gardien des Canucks. Il a joué trois matchs dans la LNH, mais a rebondi entre AHL et ECHL. Avec lui, Selloves et DePietro à Abbotsford, il sera intéressant de voir si l’on sera envoyé à l’ECHL.

Martin est le candidat le plus probable pour un prêt à l’ECHL, mais les Canucks pourraient également vouloir que les Silovs aient plus de temps de jeu qu’ils ne le feraient en renfort à Abbotsford.

Publié par ATO : Tristen Nielsen, Ethan Keppen, Chase Wouters, Alex Kannok Leipert

Ces quatre joueurs n’ont pas signé les Canucks, du moins pas les Canucks de Vancouver. Ils sont liés à des contrats AHL à Abbotsford et ont campé sur des contrats d’essai amateur (ATO).

Tous les quatre sont assez jeunes pour être intéressants, car il est toujours possible qu’ils jouent assez bien pour remporter un contrat avec la LNH.

Tristin Nielsen et Alex Kanuk Liebert sont connus des partisans de Vancouver depuis leur passage avec les Giants dans la WHL. Kanuk Lippert a été le capitaine des Giants au cours des deux dernières saisons et Nielsen a été l’un des meilleurs buteurs.

Kannok Leipert a eu de beaux moments au camp d’entraînement et il semble qu’il pourrait avoir un certain potentiel en tant qu’homme défensif, avec l’avantage supplémentaire qu’il est un tireur droitier, tandis que Nielsen a suffisamment de compétences pour probablement se frayer un chemin dans l’équipe d’Abbotsford.

Chase Waters a été le premier joueur engagé par Abbotsford. Il a également fait du bruit au camp, en jetant un coup d’œil en pré-saison et en marquant contre les Flames dans un jeu bien organisé par Jonah Gadjovich.

READ  Rod Gilbert, mieux connu sous le nom de M. Ranger, a réchauffé New York pour le hockey sur glace

Waters a été le capitaine des Blades de Saskatoon au cours des trois dernières saisons et a joué un total de cinq saisons avec les Blades. À la fin de la saison dernière, les Blades lui ont dit qu’ils prenaient leur retraite avec son numéro, ce qui montre à quel point il compte pour l’équipe et la ville.

En tant que centre du système des Canucks qui n’a pas beaucoup de postes, Wouters peut avoir beaucoup d’opportunités. C’est un joueur bidirectionnel avec un avantage concurrentiel et un gameplay à grande vitesse.

Enfin, il y a Ethan Keppen, qui a été choisi par les Canucks au quatrième tour en 2019. Bien que les Canucks ne l’aient pas signé pour un contrat dans la LNH, ils lui ont donné une chance de faire ses preuves avec un contrat dans la LAH.

La route a été difficile pour Keppen, qui a dû tout faire avec les terribles Flint Firebirds au cours de son année de repêchage, puis a soudainement perdu contre d’autres joueurs la saison suivante. On a l’impression qu’il n’a pas vraiment eu la chance de montrer ce qu’il peut faire à l’OHL.

La saison dernière, Keppen a disputé 7 matchs dans la LAH avec les Utica Comets, mais il était dans une situation difficile où il n’était pas en pleine forme et a eu des difficultés.

Avec cet accord dans la AHL à Abbotsford, Keppen a une autre chance de prouver que les Canucks ont raison. Il n’a pas fait beaucoup de bruit pendant le camp d’entraînement, mais il sera un joueur intéressant à surveiller à Abbotsford.

Publié par PTO : Jared Lucivicius, Vincent Arsino, Ashton Suttner

Enfin, il y a trois joueurs qui ont été licenciés de contrats d’essai professionnel (PTO) et se dirigeront également vers les Abbotsford Canucks. Ce sont des joueurs vétérans de la LAH qui ne joueront probablement pas dans la LNH à l’avenir, mais qui pourraient jouer un rôle important à Abbotsford.

Jarid Lukosevicius a un grand nom et a marqué pas mal de points au cours de sa carrière universitaire dans la NCAA. Cela ne s’est pas encore traduit dans ses deux saisons dans la LAH, mais il marquera probablement quelques buts à Abbotsford.

Vincent Arsino est grand et fort, ce sont ses deux meilleurs traits, mais il a des mains et des patins pour jouer au niveau AHL. Il est accro au front check et prêt à laisser tomber les gants, ce qui lui rapportera des partisans à Abbotsford.

Ashton Sautner est un espoir de longue date chez les Canucks, ayant même disputé 23 matchs dans la LNH avec les Canucks au cours des quatre dernières années. Il aurait pu jouer plus s’il n’avait pas été blessé lors de son premier match de la saison 2019-2020.

Cependant, Sautner n’a pas été re-signé et a dû régler l’affaire AHL à Abbotsford. Du côté positif, son expérience devrait faire de lui un joueur clé à Abbotsford, mais il est peu probable qu’il revienne dans la Ligue nationale de hockey à ce stade de sa carrière.