novembre 29, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

1 station-service française sur 3 propose au moins un carburant


Paris
CNN

Environ 28,5% des stations-service de France métropolitaine – près d’un tiers – n’ont pas au moins un carburant en stock, a déclaré vendredi à la presse la ministre française de la Transition énergétique Agnès Pannier-Runacher.

Dans la région parisienne Ile de France, le chiffre était de 25,5% vendredi, contre 31,7% hier, a-t-il ajouté.

Une source du bureau du Premier ministre français a accusé vendredi les longues files d’attente dans les stations-service françaises cette semaine et les ruptures de stock d’achats de panique plutôt que de problèmes d’approvisionnement.

La source a déclaré que les compagnies gazières offraient une augmentation de 30% et 50% de l’approvisionnement en gaz aux pompes cette semaine par rapport à une semaine normale.

Cette semaine, la demande des pompes à essence était supérieure d’au moins 20 % à la normale, ont indiqué des sources au cabinet du Premier ministre et au ministère de la Transition énergétique.

Les sources ajoutées Une fois la grève terminéeLa production et la logistique des raffineries en France prendront une semaine ou deux pour revenir à la normale.

Plus tôt cette semaine, Le gouvernement français a ordonné aux travailleurs de travailler à la raffinerie ExxonMobil Revenir travailler en Normandie est une étape très inhabituelle.

Entre-temps, vendredi, la société énergétique française TotalEnergies a conclu un accord avec deux syndicats français, la CFE-CGC et la CFDT, pour augmenter les salaires jusqu’en 2023.

Mais la grève continue dans quatre des sept raffineries françaises. Les quatre sites sont exploités par TotalEnergies.

Le syndicat CGT – l’un des plus importants du pays – a refusé d’accepter l’offre de Total, Thierry Defresne, secrétaire CGT du Comité européen TotalEnergies, appelant à une large action revendicative le vendredi 18 octobre.

READ  Les parcours du Tour de France 2023 dévoilés le 27 octobre : ce que l'on sait jusqu'à présent

La CGT a réclamé une hausse de 10% des salaires des ouvriers.

Selon les termes de l’accord avec deux autres syndicats, Total Energies proposera une augmentation de salaire de 7% jusqu’en 2023, a indiqué l’entreprise dans un communiqué.

L’accord prévoit une augmentation de salaire pour tous les employés et une prime égale à un mois de salaire.

Mais le syndicat CGT s’est engagé à poursuivre la grève après avoir quitté les pourparlers avec le dirigeant du syndicat.

Pierre Bairin et Renée Bertini de CNN à Paris ont également contribué à cette histoire.