BreaGeek News

Le héros du jeu d'arcade est de retour

Le méchant de jeu rétro Ralph revient dans une nouvelle aventure dans Ralph 2.0. Toujours accompagné de sa pétillante amie Vanellope, Ralph va découvrir l'Internet, un monde sans limite et qui le dépasse totalement.
 

 
UNE GROSSE PUB POUR DISNEY ?
 
Alors que le premier opus se cantonnait aux bornes d’arcades et offrait peu de décors variés, cette nouvelle aventure nous fait explorer les méandres du web. L’intrigue suit donc Ralph et son amie partis à la recherche d’un objet pour sauver le jeu de Vanellope. C’est ainsi que l’on se retrouve à suivre une intrigue qui offre peu de péripéties et de rebondissements. Trop souvent, le film se perd dans des scènes inutiles qui n'apportent rien. Certaines semblent juste faire l'apologie des marques, et plus notamment Disney qui se fait une splendide auto-promotion qui ne fait pas avancer l’histoire. De plus, le scénario repose uniquement sur la relation entre Ralph et Vanellope, ainsi que la bêtise du héros. En effet, le personnage principal est bien trop idiot pour être attachant. Vanellope en devient la véritable héroïne du film.
Ralph 2.0 nous présente des personnages plus ou moins mémorables et originaux dans ce monde de l’Internet. L’univers du film nous peint un Internet original sur beaucoup de points, le tout avec de airs de Ready Player One avec un  plus grand nombre de licences. Cependant, les règles sont floues. Dans le premier opus, la frontière entre réalité et fiction était clair puisqu'elle se faisait via l'écran de la borne. En revanche, dans Ralph 2.0, si certains événements causés par Ralph se répercutent dans la réalité de façon comique, le film se perd dans un arc narratif autour des réseaux sociaux avec beaucoup d'incohérences. Les mondes virtuels et réels se confondent. De plus, des éléments autant scénaristiques que visuels perdent toute logique. Le concept des personnages qui bougent hors du regard des humains, comme dans Toy Story, ne fonctionne pas aussi bien. Malgré tout, les scènes font rire si on aime le personnage de Ralph, et tout ceci ravira les enfants.
 
 
UNE SUITE QUI MANQUE LE COCHE ?
 
La vision que nous offre les réalisateurs de ce long-métrage est bien loin de la réalité. Édulcorée, positive, gentille, le côté sombre d’Internet et ses conséquences sur les gens est à peine effleuré. Ralph 2.0 n'est pas une critique ouverte de la toile. C'est une image enchantée où est simplement abordée l’influence que les réseaux peuvent avoir sur nous. C'est, en second plan, le message du film. Une morale pertinente pour les enfants qui est malheureusement effacé par une morale sur l’amitié bien plus banale. La véritable âme du film se perd et manque d'ambition. Sur la technique, le film est impressionnant comme on pouvait s'y attendre. La représentation d’Internet est pleine d'idées originales. Il est toujours bon de découvrir la représentation des réseaux sociaux ou des sites que nous connaissons si bien.
 
 
CONCLUSION
 
Dans l’ensemble, Ralph 2.0 n'est pas aussi bien que le premier. Il se perd dans une morale classique et passe à côté d’un sujet fort et d'actualité. Le film manque une occasion de marquer les esprits des jeunes et d'avoir un vrai rôle ludique. On se retrouve néanmoins avec une aventure qui nous fait découvrir un monde que nous connaissons d'un point de vue drôle. De plus, un manque de rigueur, ou bien remplacée par une envie de donner des gags, créent d'innombrables incohérences. On aurait aimé en voir plus et découvrir plus longtemps ce monde du web.
 
 
Les points forts :
  • La représentation d’Internet
  • La sous lecture pertinente
  • Les visuels
 
Les points faibles :
  • Ralph, agaçant
  • Une morale vue et revue
  • Une histoire qui se perd dans des scènes inutiles
  • Des incohérences dans l'univers
 
Critique écrite par Lucas



Commentaires

Laissez un commentaire